Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


5ème conférence interreligieuse : La Jamaat islamique Ahmadiyya dit non à l’intégrisme religieux

JPEG - 71.8 ko

« Religion et Intégrisme », tel est le thème de la 5e conférence interreligieuse organisée par la Jama’at Islamique Ahmadiyya du Bénin samedi dernier. Entrant dans le cadre de la célébration du cinquantenaire de son existence au Bénin, cette conférence s’est déroulée au Centre des Jeunes et Loisirs de Bassila. Dans son mot de bienvenue, Louckman Bissiriou, président du Comité d’organisation des festivités du Cinquantenaire, a remercié l’assistance pour sa disponibilité, les autorités et surtout les têtes couronnées pour leur soutien. Pour lui, avec le dialogue interreligieux, il sera plus facile de venir à bout de l’intégrisme religieux qui est un fléau qu’il faut combattre ensemble pour que règne la paix dans notre pays et partout dans le monde. Pour Aboubacary Gomina, maire de la Commune de Bassila, l’intégrisme religieux est un mal qu’il faut combattre, car il conduit à des guerres fratricides, à la division, à la marginalisation. « On peut bien pratiquer sa religion en respectant celle de l’autre, la Jama’at Islamique Ahmadiyya du Bénin nous donne aujourd’hui l’occasion de nous mettre ensemble pour combattre l’intégrisme et donc pour vivre en paix. Je prie et je souhaite que cette conférence porte ses fruits », a-t-il a jouté
« Votre démarche cadre parfaitement avec la vision du gouvernement de lutter par le dialogue contre l’intégrisme sous toutes ses formes. Après Allada, Bohicon, Lokossa et Parakou, vous rassemblez aujourd’hui les filles et fils de Bassila pour leur rappeler que par le dialogue entre personnes de différentes religions, on peut venir à bout de l’intégrisme », a déclaré Alimi Maoudé, représentant le ministre de l’intérieur.
Pour Aliou Osseni, conférencier principal, aucune religion ne saurait entretenir l’intégrisme. « L’Islam par exemple ne prône que la paix, ceux qui accusent à tort l’Islam de prôner l’extrémisme, ou qui pensent que les musulmans sont des extrémistes ont tort. Nous devrions dire avec force à ceux qui s’entretuent et qui attisent le sectarisme, qu’ils sont en train de ternir l’image de l’Islam. L’Islam signifie ‘’Paix’’, toute autre définition de l’Islam qui tente à faire croire que l’Islam encourage l’extrémisme, le fondamentalisme ou l’Intégrisme n’est pas recevable », a-t-il conclu.

4-07-2017, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Jadis, au bon vieux temps avec Jérôme Sacca Kina, était le Fard-Alafia. Un Fard lumineux qui dardait ses rayons politiques sur toute la partie (...) Lire  

Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat (...)
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2190

Production nationale record sans augmenter les emblavures : La (...)
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
De bonnes nouvelles en perspective pour la campagne cotonnière 2017-2018. Pour booster la production nationale sans (...)  

Polygamie au Bénin : Les raisons d’un mal profondément ancré dans (...)
25-09-2017, La rédaction
Acceptée par l’islam et autorisée par la tradition béninoise, la polygamie constitue une solution dans certains foyers (...)  

Les disciples de St Mathieu à l’ère des réformes : La douane explose (...)
25-09-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Longtemps accablée par des faits de corruption, avec des recettes souvent en deçà des prévisions budgétaires dans un (...)  

Décès dans les rangs des fidèles de l’église de Banamè : Parfaite et (...)
22-09-2017, Karim O. ANONRIN
Le chef de l’église dite Banamè alias Parfaite et son bras droit Mathias Vigan plus connu sous le nom du pape (...)