Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Assemblée générale ordinaire de la Sodéco : Les actionnaires étalent leurs divergences

JPEG - 108.4 ko
les différentes parties doivent accoder leurs points de vue pour le bien-être du coton béninois

Annoncée pour se tenir le jeudi dernier au Novotel de Cotonou, l’Assemblée générale ordinaire du Conseil d’administration de la Sodéco a été reportée. Faute d’accord entre les différents actionnaires, la composition des membres du Conseil d’administration de ladite société, principal point inscrit à l’ordre du jour n’a pu être évacué. Et d’après le président du Conseil d’administration, la raison du blocage se trouve dans le refus du gouvernement de respecter les textes régissant la Sodéco. Ainsi, alors que les actionnaires notamment la Scp, l’Ons étaient présents, l’Etat béninois s’est fait représenter par cinq membres du gouvernement (ministres en charge de la Justice, de l’Agriculture, des Finances, du Développement et des politiques publiques) au lieu de deux ministres. Aussi, il y avait l’Agent judiciaire du Trésor (Ajt) Séverine Lawson et certains hommes du palais de la Marina dont le Conseiller du Chef de l’Etat, Joseph Tamègnon.
En présence de cette vague d’actionnaires, le président du Conseil d’administration, Eustache Kotingan a évoqué un point crucial. Pour lui, l’Assemblée générale doit se tenir sur la base de l’actionnariat toujours en vigueur. Il a soutenu qu’il fallait « partir des 51% que possède le secteur privé et des 49% détenus par l’Etat ». Ce à quoi les représentants de l’Etat se sont opposés. A la tête de la délégation gouvernementale, le ministre du Développement, Marcel de Souza a fait savoir que l’Assemblée générale doit travailler suivant la décision unilatérale du gouvernement redistribuant les actions de ladite société. Les deux parties s’engagent alors dans de chaudes discussions. Mais craignant d’étaler sur la place publique toutes les divergences qui secouaient le Conseil d’administration, le gouvernement a demandé et obtenu le retrait de la presse de la salle où se tenait la rencontre. Mais après quelques minutes d’échanges, les actionnaires se sont eux aussi retirés de la salle pour aller s’enfermer dans une autre afin de trouver, a-t-on laissé entendre, un point d’accord. Mais en vain. Les trois heures de discussions n’ont pu permettre aux actionnaires de surmonter les divergences. A la sortie, les ministres ont été peu bavards. « Il n’y a rien à dire. On n’a pas pu faire l’Assemblée. On devrait faire l’Assemblée générale ordinaire ce jour et prendre des décisions. Mais nous n’avons pas pu tenir l’Assemblée générale », a déclaré Marcel de Souza. « Nous avons fait un dialogue de sourds », a déclaré de son côté le président du Conseil d’administration, Eustache Kotingan. Il continue : « Il s’est révélé que les conditions de cession des 17, 5% (décision du gouvernement) ne pouvant être validée légalement, l’Assemblée n’a pas pu se tenir puisque les feuilles de présence, la première condition de la tenue d’une Assemblée n’ont pas été signées par les différents actionnaires. En réalité, ce n’est qu’après ça qu’il faut observer les documents qui sont valables et qui signifieraient que réellement il y a une cession. Aujourd’hui, où je vous parle tout au moins légalement, le secteur privé a toujours 51% et l’Etat a 49% ».

14-01-2014, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : L’article 242 selon la Cena
13-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
La polémique n’a jamais été aussi forte. L’article 242 du code électoral relatif à l’attribution des sièges aux législatives est diversement interprété (...) Lire  

Editorial : Un pas vers l’identité !
13-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tous logés à la même enseigne
12-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux a la peau dure !
12-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les leçons d’un procès
11-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Champ libre pour l’agriculture (...)
11-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2850

Wiki loves Africa 2019 : Le cnfc accompagne les wikimédiens du (...)
12-02-2019, La rédaction
Dans le cadre du lancement du concours Wiki Loves Africa 2019, ils étaient une vingtaine à participer à une séance de (...)  

Lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du (...)
11-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Les autorités d’enquête et de poursuite pénale, maillons clés en matière de la lutte contre le blanchiment de capitaux et (...)  

Projet de gestion des déchets dans le Grand Nokoué : José Tonato (...)
11-02-2019, La rédaction
Dans le Grand Nokoué, le Gouvernement change de fusil d’épaule quant à la gestion des déchets. Le ministre du cadre de (...)  

Promotion des droits de l’enfant : Globe, un monde plus juste (...)
11-02-2019, Isac A. YAÏ
Un géant globe décoré par 7500 photos d’enfants pour promouvoir leurs droits. Cette initiative de l’association (...)