Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Audit du reversement dans la fonction publique : Des agents contractuels font des suggestions

JPEG - 114.2 ko
Adidjath Mathys, ministre de la fonction publique

Dans le cadre de l’audit annoncé par le Gouvernement et qui vise à faire la lumière sur le reversement massif d’agents dans la fonction publique, un collectif de contractuels de l’Etat fait des propositions. A en croire les responsables dudit collectif, il est important que le Gouvernement prenne en considération certains paramètres afin d’éviter de créer des frondes sociales. « On se saurait dénier à l’Etat le droit de sortir les détenteurs de faux diplômes ou d’actes illégaux de l’administration. L’on ne s’aurait non plus remettre en cause le reversement qui a déjà pourvu de milliers de Béninois d’un travail stable et d’une situation socioprofessionnelle acceptable », a déclaré le collectif. Ces agents contractuels de l’Etat justifient le reversement opéré par le régime précédent, à partir de 2006, par un manque criard de personnel dans tous les secteurs, notamment celui de l’enseignement et de la santé. Pour le collectif, le processus avait pourtant connu la participation de plusieurs cadres et ministres. Aussi, s’étonnent-ils de la prévision de 8000 agents à reverser dont a fait cas le Conseil des ministres du 11 janvier 2017. « Le nombre des enseignants du primaire et du secondaire, surpassait déjà les 20.000 agents et il faut se souvenir que le reversement a pris en compte plusieurs autres secteurs de travail », précise le collectif. Ces agents proposent que soit publiées les conditions de vérification et que des précautions nécessaires soient prises pour ne sortir de l’administration que les agents détenteurs de faux diplômes ou d’actes illégaux. « Sortir sans un minimum de précautions de milliers de travailleurs qui ont acquis au fil des années une certaine autonomie financière provoquera a n’en point douté des troubles sociaux », prévient le collectif.
Fulbert ADJIMEHOSSOU .

21-03-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Grand test diplomatique pour Talon et quatre de ses pairs de la sous-région ! Avec les présidents Roch-Marc Christian Kaboré, Nana Akufo-Addo, (...) Lire  

Editorial : La cité ministérielle : à quelles (...)
16-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA (...)
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
En toute sincérité : Infidélité dans le couple : (...)
13-10-2017, La rédaction
En vérité : L’Uac au défi de la modernité (...)
12-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2190

Grève à la justice : Attaquer le mal à la racine :
16-10-2017, Naguib ALAGBE
On se croyait sortis de l’auberge avec cette hibernation en cours de l’Union nationale des magistrats du Bénin (...)  

Lutte contre l’insécurité : La police neutralise deux malfrats à (...)
16-10-2017, La rédaction
Plus de répit pour les malfrats, aussi bien à Cotonou qu’à l’intérieur du pays. La lutte contre l’insécurité engagée par (...)  

Le ministère de l’Enseignement Supérieur dévoile les critères de (...)
16-10-2017, La rédaction
Les bacheliers de l’année 2017 et ceux de 2016 qui n’avaient pas fait l’objet d’un classement sont informés que les (...)  

Travaux de construction de la route Parakou-Wêwê : Ebomaf rassure (...)
12-10-2017, Alassane AROUNA
Les populations de Tourou dans le 1er arrondissement de la commune de Parakou étaient dans les rues le mardi 10 (...)