Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Bepc 2017 : Ceg Ste Rita : les candidats étaient au rendez-vous, malgré dame pluie :

JPEG - 223.2 ko

L’examen du Brevet d’études du premier cycle (Bepc) a démarré hier malgré la forte pluie qui s’est abattue sur Cotonou et environs. Il est 6 heures 30 minutes. Au secrétariat du centre Ceg Ste Rita, les surveillants de salle s’affairent à apprêter les enveloppes devant contenir les épreuves. Ils rejoignent ensuite leurs salles respectives pour retrouver les candidats qui ont bravé la pluie pour être au rendez-vous. Ces derniers ont été, pour la plupart, accompagnés par leurs parents, soit à moto, soit à véhicule. « Tout est fin prêt pour le démarrage des épreuves. La plupart des surveillants de salles sont arrivés à temps. Les surveillants retardataires ont été tous renvoyés. Nous avons pris la mesure des choses, et nous sommes convaincus que cette année sera une année d’excellence pour les candidats », a dit le Chef centre, Bernardin Tavi. 8 heures. Le top est donné. Les candidats reçoivent les premières épreuves. Il s’agit de la Communication écrite. « Je trouve que l’épreuve de la communication écrite est abordable. D’ailleurs, mon papa m’a demandé de me concentrer et de ne pas me jeter sur le sujet. J’ai donc mis en application les conseils de mon père », a déclaré Yvette, candidate au Ceg Ste Rita. Pour le directeur de Cabinet du ministère de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, Charles Codjia « Nous avons eu le plaisir de constater que malgré la pluie, tous les candidats, parce qu’ils sont conscients de l’enjeu que constitue le Bepc, sont à l’heure. Nous profitons de l’occasion pour féliciter d’abord les parents qui ont su encadrer les enfants afin qu’ils soient là à l’heure. Nous félicitons ensuite les professeurs qui ont su, au titre de cette année, faire un travail assez sérieux dans le compte de cet examen ».

13-06-2017, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : L’inaltérable Yayi
12-02-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Entretien avec Rémi Tamègnon, Docteur en économie des transports « (...)
22-02-2018, Isac A. YAÏ
Docteur en Economie des Transports à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) et Expert agréé en Economie des Transports et (...)  

Atelier de formation : 2A2Bj partage ses expériences avec la (...)
21-02-2018, Isac A. YAÏ
L’Amicale des anciens bénéficiaires des bourses japonaises (2A2Bj) a organisé au Carder d’Abomey-Calavi un atelier de (...)  

Construction du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo : Dr (...)
21-02-2018, La rédaction
Tout est fin prêt pour la mise en service du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo. A travers cet entretien, le (...)  

Respect de la décision de la Cour constitutionnelle : Les Osc (...)
21-02-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les organisations de la société civile s’inquiètent du retard dans la désignation et l’installation du Cos-Lépi. A (...)