Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Commercialisation de noix d’anacarde : Sèhoueto dénonce les ‘’intermédiaires’’ de la filière

JPEG - 80.8 ko

Le Ministre de l’Industrie, du commerce, et de l’Artisanat est soucieux d’un minimum de transparence et d’éthique dans la commercialisation de noix d’anacarde. En procédant au lancement de la campagne de commercialisation de ce produit de rente, Lazare Sèhoueto a dénoncé certains acteurs qui préfèrent agir dans l’ombre pour bénéficier des profits. Il s’agit d’intermédiaires qui, dit-il, « n’ont aucune entreprise, mais profitent de la filière plus que les producteurs ». Pour le ministre du commerce, ces prédateurs ne sont pas des perdants. C’est le Benin qui perd. « Les arrêtés ne sont pas prêts, mais vous pouvez commencer la commercialisation, chercher le profit en sauvegardant la filière. Les problèmes de notre filière ont pour noms Transparence, équité et loyauté des transactions », a-t-il insisté. Lazare Sèhoueto a informé les acteurs de ce que le kilogramme de la noix d’anacarde sera cédé à 500 francs Cfa Il a saisi l’occasion pour décliner la vision du gouvernement du Nouveau départ pour ce secteur. « Le souci du gouvernement est de porter la production à environ 300.000 tonnes d’ici 5 ans et de transformer sur place au Bénin au moins la moitié de la production », a-t-il martelé, en encourageant par conséquent les producteurs à fournir un peu plus d’efforts. Avant le ministre du commerce, se sont succédé au pupitre, le ministre de l’agriculture, le maire de la commune de Glazoué et le représentant de l’interprofession. Pour le ministre de l’Agriculture, l’anacarde représente le deuxième produit d’exportation du Benin, raison pour laquelle une attention toute particulière doit être accordée à ce produit. Le président de Ifa Bénin, Atchadé Aténi a quant à lui profité de l’occasion pour présenter les doléances des acteurs de la filière.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

6-03-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat !
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Des poux, même sur des crânes rasés, il y a des spécialistes de la polémique qui toujours, en trouvent. Des accusations sans fondement et des (...) Lire  

Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ (...)
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Mises aux arrêts de rigueur : Les explications du Dgpn au (...)
31-08-2017, La rédaction, Landry Salanon


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2190

Décès dans les rangs des fidèles de l’église de Banamè : Parfaite et (...)
22-09-2017, Karim O. ANONRIN
Le chef de l’église dite Banamè alias Parfaite et son bras droit Mathias Vigan plus connu sous le nom du pape (...)  

Réforme du système éducatif béninois : Les lycées techniques : Quels (...)
22-09-2017, Patrice SOKEGBE
L’inadéquation entre la formation et l’emploi observée depuis peu amène bon nombre de professionnels du secteur éducatif (...)  

Journée internationale de la Paix : Le Camo et les scouts (...)
22-09-2017, La rédaction
« La paix est une affaire de tous, sans discrimination de région et de religion ». C’est le message porté hier aux (...)  

Descente des avocats dans les prisons : « Nous allons constater (...)
22-09-2017, La rédaction
Du 25 au 29 septembre prochain, les avocats effectuent une descente dans les prisons civiles du Bénin pour apprécier (...)