Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Décrispation de la situation sociale : L’appel de La Très Sainte Eglise de Banamè au gouvernement et aux travailleurs

Le Pape Christophe XVIII et le collège des Cardinaux de la Très Sainte Eglise de Jésus-Christ, Mission de Banamè ont formulé des recommandations pour un dégel de la situation sociale. A travers une déclaration en date du 15 Mars 2018, son Eminence Simon Cardinal Agossa Césaire, chargé du Clergé, de la Communication et des Relations du Saint Siège avec le Public et la Classe Politique, a noté avec satisfaction les avancées significatives obtenues au cours de la séance d’échanges entre le gouvernement et les syndicats le 13 mars 2018. La Très Sainte Eglise de Jésus-Christ, Mission de Banamè encourage donc les deux parties à poursuivre le dialogue dans ce sens pour un dénouement total dans l’intérêt supérieur de la Nation. Elle invite aussi les travailleurs de tous ordres à faire preuve de compréhension et de retenue en accompagnant leurs responsables syndicaux dans le sens de l’apaisement du climat social.

JPEG - 227.8 ko

DECLARATION DE LA TRES SAINTE EGLISE DE JESUS CHRIST, MISSION DE BANAME sur LA SITUATION SOCIO-ECONOMIQUE ET POLITIQUE DU BENIN
Au terme d’un consistoire de deux jours, le Très Saint Père, le Pape Christophe XVIII et le Collège des Cardinaux, sous la direction de Son Eternité, Daagbo Dieu Esprit Saint rendent publique la déclaration ci-après :

Considérant  :
-  La crise économique mondiale généralisée ;
-  Que le Bénin n’est pas épargné de cette crise mondiale ;
-  Que la pauvreté n’épargne aucune famille béninoise ;
-  Que les ressources de l’Etat béninois, essentiellement fiscales sont très limitées face à des besoins très élastiques ;
-  Que l’héritage laissé par le régime précédant au plan socio-économique ne laisse pas assez de marges de manœuvres au régime du nouveau départ du Président Patrice Talon ;
-  Que le Programme d’Actions du Gouvernement du régime du Nouveau Départ affiche de nobles ambitions pour la Nation béninoise ;
-  Que depuis l’avènement du régime de la rupture le 6 avril 2016, notre pays s’est engagé sur la voie de réformes courageuses, novatrices, salvatrices et empreintes de visions prospectives ;
-  Que toute réforme institutionnelle induit des sacrifices à tous les niveaux,
-  Que l’assainissement des finances publiques est nécessaire pour mieux orienter les dépenses publiques ;
-  Que les revendications syndicales ne sont pas dénuées de tout fondement ;
-  Que les explications du gouvernement sur les réelles capacités financières du Bénin montrent les limites de ses marges de manœuvres ;
-  Que si le syndicalisme de participation peut hisser un pays, il n en demeure pas moins vrai que les crises sociales, lorsqu’elles perdurent, peuvent détruire ce pays ;
-  Que le Président de la République, en tant que Père de la Nation doit pouvoir user d’une main de fer dans un gang de velours pour l’apaisement social ;
-  Que la mise en place des microcrédits vise à réduire la pauvreté ;
-  Que la réduction de la pauvreté est l’une des principales voies pour un Bénin révélé ;
-  Les actes du Forum de Réflexions Politiques des Cadres et Personnalités de la Mission de Banamè du 22 Févier 2018 transmis à Son Eternité, Daagbo Dieu Esprit Saint et à Sa Sainteté, le Pape Christophe XVIII ;
-  Les travaux du conclave des Cardinaux de La Très Sainte Eglise de Jésus Christ, Mission de Banamè sous la direction éclairée de Daagbo, Dieu Esprit Saint et du Pape Christophe XVIII, les 27 et 28 Février 2018 ;
La Très Sainte Eglise de Jésus Christ, Mission de Banamè en accord avec ses cadres et personnalités réunis ce jour, Mercredi 14 Mars 2018, à la Chancellerie d’Abomey Calavi :
I- S’agissant des crises sociales,
Recommande :
-  Que le Président de la République, Monsieur Patrice Athanase Guillaume TALON et son Gouvernement, non seulement poursuivent les négociations avec les partenaires sociaux mais également donnent satisfaction progressive aux légitimes revendications des travailleurs de tous les secteurs d’activités en vue de l’apaisement du climat social ;
-  Que le Président de la République, Monsieur Patrice Athanase Guillaume TALON et son Gouvernement poursuivent et intensifient davantage leur communication autour des réformes prévues et entamées au titre de leur programme d’actions, en direction de toutes les couches sociales du Bénin en privilégiant la communication préventive ;
-  Que le Président de la République, Monsieur Patrice Athanase Guillaume TALON et son gouvernement procèdent à l’apurement progressif de la dette intérieure avérée en vue de la relance des activités économiques des nationaux ;
-  Une meilleure accessibilité des populations aux microcrédits et un relèvement du montant des crédits en tenant compte de la nature et de l’importance des activités génératrices de revenus des populations ;
-  L’élimination de toute discrimination dans la mise en place de mécanismes de microcrédits, comme ce fut le cas dans un passé récent ;
-  La formation des bénéficiaires et la mise en place de mécanismes d’accompagnement et de suivi plus efficaces ;
-  L’application effective de façon progressive des statuts particuliers des enseignants du primaire et du secondaire.

-  La dotation des établissements publics, du primaire à l’université, de centres documentations et la garantie de l’accès à l’internet ;

-  L’adaptation des programmes d’enseignement de « l’approche par compétences » aux réalités du Bénin ;

-  La dotation des écoles maternelles, primaires, secondaires et universitaires d’ordinateurs qui seront mis à la disposition des enseignants et des apprenants pour faciliter l’apprentissage ;

-  Le recrutement des diplômés sans emploi ayant au moins le BAC aux fins de leur formation dans les écoles normales pour disposer plus de professeurs certifiés, gage d’une formation de qualité de la relève ;

-  La mise au travail effective des Béninois et la gestion optimale des ressources humaines de l’Etat ;

-  Le gouvernement prenne en compte Banamè qui désormais constitue un
lieu de pèlerinage d’envergure internationale, en procédant à la viabilisation de cette localité par le bitumage ou le pavage des voies d’accès à la Sainte Colline (les deux bretelles) et par l’installation d’un réseau électrique performant et d’un système d’adduction d’eau potable, il y va aussi de l’intérêt de la promotion du tourisme au Bénin ;
-  Aux travailleurs, aux Confédérations et Centrales syndicales de faire preuve de patience, de modération et de retenue en tenant compte des réelles capacités de l’Etat béninois et des dégâts que causeraient les grèves ainsi qu’elles sont conduites dans notre pays ;
-  Aux responsables syndicaux d’utiliser d’autres formes de revendications qui
préserveraient les intérêts du peuple béninois, les victimes de ces crises sociales étant les générations actuelles, montantes et futures ;
II- S’agissant de la gestion des affaires publiques
La Très Sainte Eglise de Jésus Christ, Mission de Banamè recommande :
-  Que le Président de la République, Monsieur Patrice Athanase Guillaume TALON et son Gouvernement utilisent davantage l’approche participative en vue de mieux prendre en compte le volet social ;

-  Que le Président de la République, Monsieur Patrice Athanase Guillaume TALON et son Gouvernement mettent fin à la persécution et à la stigmatisation des fidèles de la Très Sainte Eglise de Jésus Christ, Mission de Banamè, notamment les fonctionnaires et autres travailleurs identifiés comme tels, dans l’administration publique ;

-  La poursuite des efforts de sécurisation des personnes et des biens sous toutes ses formes sur toute l’étendue du territoire national, notamment en ce moment où on note des disparitions d’ enfants et même de personnes âgées dont certaines seraient immolées à des fétiches,

III- S’agissant de la moralisation de la vie publique
La Très Sainte Eglise de Jésus Christ, Mission de Banamè encourage :
-  Le Président de la République, Monsieur Patrice Athanase Guillaume TALON et son gouvernement à poursuivre inlassablement la lutte contre la corruption et l’impunité en faisant rendre gorge aux pilleurs de l’économie nationale ;
-  L’assainissement des finances publiques ;
-  Les réformes engagées dans tous les secteurs vitaux de la Nation
-  La mise en place d’un mode de paiement généralisé par carte bancaire, chèque et virement bancaire, aux fins de garantir une meilleure traçabilité des dépenses publiques et individuelles.

IV- Motion de remerciement et de soutien
La Très Sainte Eglise de Jésus Christ, Mission de Banamè,
-  Adresse au Président de la République, Monsieur Patrice Athanase Guillaume TALON et à tout son gouvernement, ses très vifs et sincères remerciements pour le respect du principe constitutionnel de la laïcité de l’Etat béninois ;
-  Félicite le Président de la République, Monsieur Patrice Athanase Guillaume TALON et son Gouvernement pour les grands chantiers achevés, en cours d’achèvement et à ouvrir dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Action du Gouvernement (PAG) ;
-  Encourage le Président de la République, Monsieur Patrice Athanase Guillaume TALON et son Gouvernement à promouvoir davantage l’égalité des citoyens béninois devant la loi et l’excellence dans tous les domaines ;
-  Encourage le Président de la République, Monsieur Patrice Athanase Guillaume TALON et son Gouvernement à poursuivre en toute sérénité la mise en œuvre du PAG ;

-  réaffirme par la même occasion, son ferme et total engagement à accompagner les actions de son gouvernement, telles que déclinées dans son programme d’actions (PAG).

-  Remercie le Président de la République et son Gouvernement ainsi que les Confédérations et Centrales Syndicales pour avoir accepté la médiation de Son Eternité, Daagbo Dieu Esprit Saint en vue du dénouement de la crise sociale actuelle ;

-  Les remercie également pour avoir accepté de renouer avec le dialogue pour une sortie heureuse de crise ;

-  Félicite le Gouvernement et ses partenaires sociaux pour les efforts et la flexibilité dont ils ont fait preuve ;

-  Note avec satisfaction les avancées significatives obtenues au cours de la séance du 13 Mars 2018 et qui donnent espoir ;

-  Encourage les deux parties à poursuivre le dialogue dans ce sens pour un dénouement total ;

-  En appelle au sens aigu de responsabilité des deux parties dans l’intérêt supérieur de la Nation ;

-  Invite enfin les travailleurs de tous ordres à faire preuve de compréhension et de retenue en accompagnant leurs responsables syndicaux dans le sens de l’apaisement du climat social.

- 
Abomey-Calavi, le 15 Mars 2018

Pour Le Saint Siège,
Eminence Simon Cardinal AGOSSA
Chargé du Clergé, de la Communication et des Relations
du Saint Siège avec le Public et la Classe Politique

16-03-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
A quoi ça sert ? Telle était la question. Et, tous furent pris de court, cherchant en vain. Pourtant, chacun en usait et en abusait. Et si on (...) Lire  

En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Que mijote l’opposition ?
12-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Progressistes et républicains : les (...)
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2820

Réforme de la tarification : Les 9 avantages des nouvelles offres (...)
14-12-2018, Isac A. YAÏ
Tous les acteurs du secteur de la téléphonie doivent se conformer aux nouvelles règles de tarifications définies par (...)  

Lutte contre l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest : L’Abegief (...)
13-12-2018, Adrien TCHOMAKOU
Aucun pays n’est véritablement à l’abri des attaques terroristes. C’est un fléau qui a affecté déjà des pays limitrophes (...)  

Sécurité alimentaire : Un éveil à l’agroécologie face à la dégradation (...)
13-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En Afrique, les terres se meurent et contraignent les producteurs à épouser de nouvelles pratiques culturelles. Au (...)  

Santé et agriculture : Le Bénin opte pour un nucléaire de (...)
12-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Si minuscule soit-il, l’atome peut constituer aussi bien une menace pour la paix qu’un levier de développement. Le (...)