Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En visite hier à l’Obrgm : Samou Adambi Seidou promet dynamiser le secteur minier

Le Ministre de l’Eau et des Mines était en visite hier à l’Office béninois de recherches géologiques et minières (Obrgm. Après avoir constaté les difficultés auxquelles fait face l’institution, Samou Adambi Seidou s’est engagé à mettre à contribution le secteur privé pour une meilleure connaissance des ressources et leur exploitation.

JPEG - 240.5 ko

La visite du Ministre de l’Eau et des Mines à l’Office béninois de recherches géologiques et minières annonce de beaux jours pour ce secteur encore à l’étape embryonnaire. L’autorité est allée s’enquérir des réalités de cette institution chargée d’améliorer les connaissances sur les potentialités minières du Bénin, mais qui tourne presque au ralenti. Un tour dans les services et les différentes sections du Laboratoire d’analyse géochimique, et le diagnostic est fait. « Nous sommes venus nous enquérir de la situation de l’office. Au niveau des laboratoires, tout est aux arrêts, en panne ou obsolète. Nous avons vu un personnel engagé mais qui, faute de matériels, ne peut faire grand-chose », a constaté Samou Adambi Seidou. Pourtant, l’office constitue une pièce maitresse pour le développement du secteur minier au Bénin. Au dire du Directeur Général de l’Obrgm, Evariste Agli, l’office œuvre pour une meilleure connaissance des ressources géologiques et leur promotion. « Les potentialités sont là, avec les équipements, nous allons pouvoir créer la richesse et contribuer au développement. La visite du ministre est un Nouveau départ pour l’Obrgm », a déclaré Evariste Agli. Le personnel, par la voix du Syntra-Obrgm, a plaidé pour plus d’attention à l’égard de la structure afin qu’une nouvelle ère s’ouvre pour la recherche minière au Bénin. En réponse, le Ministre des mines a fait savoir que le Gouvernement, conscient de la situation, prendra dans les jours à venir les dispositions idoines. « Mieux que ce que vous demandez, le Chef de l’Etat a déjà anticipé en décidant de sécuriser tous les sites et rendre facile leur accès. Ce n’est qu’à ce prix que nous pouvons commencer par intéresser les promoteurs qui sont en mesure de nous accompagner dans le sens de l’approfondissement de nos recherches afin que sous ayons une idée précise de nos potentialités », a laissé entendre Samou Adambi Seidou, redonnant ainsi espoir au personnel de l’Obrgm.

9-02-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Drame, larmes et après ?
18-02-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2880

Lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Le chef d’Etat-major de l’armée de terre, Fructueux Gbaguidi a procédé hier, à l’ouverture d’un atelier organisé par la (...)  

Lutte contre l’insécurité : Des délinquants arrêtés avec des armes et (...)
22-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Deux Akm, 197 munitions de calibre 7,62 mm. Ce sont les objets retrouvés chez deux individus interpellés dans le (...)  

Lutte contre la corruption : Coup de balai l’aéroport de (...)
21-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Très remonté contre le rançonnement, le Directeur Général de la Police Républicaine, le Général de Brigade Nazaire (...)  

Compétitivité de la tomate béninoise : Les supplices de l’Or (...)
21-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Contraintes climatiques, pertes post-récoltes considérables, faible capacité de transformation, etc. Avec une (...)