Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


HADJ 2018 : Départ effectif des pèlerins béninois, pari gagné pour le Gouvernement

JPEG - 67.8 ko

Les 3.051 pèlerins béninois, participants de l’édition 2018 du Hadj, ont effectivement pris départ pour les lieux saints de l’Islam. Sans anicroche et sans que le moindre remous n’ait été enregistré. Ils ont rallié l’Arabie Saoudite sur des vols réguliers et des vols charters. 1665 pèlerins ont effectué le voyage pour le compte des vols réguliers contre 1386 pèlerins par les vols charters. Les premiers pèlerins béninois à fouler le sol saoudien par vol charter, ont quitté Cotonou le mardi dernier. Plusieurs autres vols ont, par la suite, suivi. Cette année, seule la compagnie de droits béninois Air Taxi Bénin assure le transport des pèlerins à l’aller comme au retour par vols charters.
C’est un pari gagné par le Gouvernement, au regard de la sérénité qui a caractérisé le processus. Il ne peut en être autrement quand on sait les réformes subséquentes qui ont été mises en œuvre ces deux dernières années, sous le leadership du Président Patrice Talon, pour remettre de l’ordre dans les préparatifs du Hadj au plan national, les solutions apportées par le Comité national de supervision présidé par le ministre Aurélien Agbénonci pour la célérité dans l’enregistrement des pèlerins, la délivrance des passeports et l’obtention des visas. Tout se fait à travers un logiciel. Mieux, l’épineuse problématique des conflits entre convoyeurs relève du passé.
Le chef de l’Etat, Patrice Talon, y a mis personnellement du sien pour que les réformes soient efficaces. En témoignent les rencontres organisées au Palais de la Marina avec les groupes de convoyeurs, en présence des membres du Comité de supervision. Conséquences : L’Etat béninois ne connait plus de gap financier et aucun pèlerin n’a été abandonné à son sort, après avoir payé tout ce qui lui est réclamé. Le retour des pèlerins est programmé du 9 au 13 septembre 2018.

10-08-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Une 4ème Can pour les Ecureuils
21-03-2019, Moïse DOSSOUMOU
S’ils avaient remporté leur précédent match contre la Gambie, qui a eu lieu le 17 novembre dernier à Banjul, celui de dimanche prochain à Cotonou ne (...) Lire  

En vérité : Les bus de la mort
20-03-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Défilé au chevet du Bénin !
20-03-2019, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Prisonniers exigeants !
19-03-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’indécente proposition
19-03-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Cena, sérénité fragilisée !
15-03-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2910

Promotion de la langue française : Le ‟Mois de la francophonie” (...)
21-03-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci a procédé ce 20 mars à Cotonou, au lancement (...)  

Lutte contre la criminalité faunique au Cameroun : Saisie record (...)
20-03-2019, Adrien TCHOMAKOU
Quatre présumés trafiquants ont été interpelés à Douala au Cameroun avec environ 2 tonnes d’écailles de pangolins et 300 (...)  

Tête-à-tête entre Patrice Talon et Nicéphore Soglo ce jour au palais (...)
20-03-2019, Moïse DOSSOUMOU
La journée d’hier fut particulièrement chargée pour l‘ancien chef de l’Etat. Après avoir reçu Mohamed Ibn Chambas, (...)  

Uac/Prix international « Award in Excellence and Quality » : Les (...)
20-03-2019, Patrice SOKEGBE
L’Université d’Abomey-Calavi est en train de se faire un nom dans le concert des nations en matière scientifique. Le (...)