Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Halte à la vindicte populaire : La brigade de Cocotomey sauve deux braqueurs molestés

JPEG - 264.3 ko

Le vice leur aurait été fatal sans l’intervention des agents de la brigade territoriale de Cocotomey. Il s’agit de deux individus qui ont volé en pleine journée hier, un bidon d’essence frelatée de 25L. Et pour les punir, les populations de la localité de Zico, dans le quartier de Cocotomey ne sont pas allées de main morte. En furie, elles ont pu arrêter les voleurs qui se remorquaient à moto. Comme il est de coutume en ces circonstances, les conducteurs de zém et les badauds présents ont fait parler sans ménagement leurs instincts. Sauvagement battus et ligotés, ces deux malfrats allaient subir l’épreuve du feu, n’eut été la prompte intervention des forces de l’ordre. Avec diligence, les éléments de l’adjudant Expédit Adjaho ont réussi à les extirper des mains d’une population surchauffée qui voulait se faire justice à tout prix. Le Chef de la brigade territoriale de Cocotomey a rendu compte au procureur du tribunal de première instance de deuxième classe d’Abomey-Calavi de la situation. Ce dernier l’a instruit d’ouvrir une enquête, de conduire dans un hôpital les deux blessés et de les écouter sous procès-verbal. Il a également demandé que les deux fautifs soient présentés dans les tout prochains jours au parquet. Pour le moment, la moto des malfrats est mise en fourrière dans l’unité de gendarmerie de Cocotomey et le dossier suit son cours. C’est le lieu de rappeler que la vindicte populaire est punie par les textes en vigueur au Bénin. On peut alors décerner un satisfecit aux éléments de la brigade de Cocotomey qui, sous la houlette de l’adjudant Expédit Adjaho, se battent sans répit pour garantir aux populations la quiétude et la sécurité.
Richard AKOTCHAYE (Coll.)

13-04-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Désastre écologique à Toho !
23-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Des milliers de poissons morts empoisonnés. Des risques énormes pour l’écosystème et une activité principale paralysée. A Athiémé, sur le lac Toho, (...) Lire  

Editorial : Une lueur d’espoir pour les (...)
23-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les paradigmes de l’espérance (...)
22-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une polémique précoce
22-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Une vitrine au Vatican !
17-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Difficile ascension pour la (...)
17-05-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2520

Dégel de la fronde sociale : Grande prière de la Fondation (...)
23-05-2018, Patrice SOKEGBE
Merci à Allah ! Les fidèles musulmans de la fondation Malèhossou ont exprimé leur reconnaissance à Dieu tout puissant (...)  

Ministère du commerce et de l’industrie : L’Uemoa et le Mci pour la (...)
23-05-2018, Isac A. YAÏ
L’hôtel Azalaï abrite depuis hier, un séminaire national d’information et de sensibilisation sur la législation (...)  

Aménagement du territoire : José Didier Tonato lance l’élaboration (...)
23-05-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Encore 6 mois, et le pôle sud regroupant les communes de l’Atlantique, du Littoral ajoutées à Sèmè-Podji disposera de (...)  

Affaire de 513 kg d’écailles de pangolins saisis à l’aéroport de (...)
18-05-2018, La rédaction
Le tribunal de première instance de Cotonou a rendu son verdict dans l’affaire de 513 kg de pangolins interceptés en (...)