Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lutte contre l’insécurité au Bénin : Quiétude retrouvée à Cotonou, Abomey-Calavi et Porto-Novo

JPEG - 253.2 ko
Le Dgpn fait tout pour assurer la sécurité des populations

Infranchissables sont désormais les remparts de la ville. Eveillés et réactifs se tiennent les hommes en uniforme des principales villes du Bénin. Dans tous les cas, sous les ordres du Contrôleur général de police Idrissou Moukaïla, Cotonou, Abomey-Calavi et Porto-Novo restent pour le moment des citadelles imprenables pour les malfrats. Après quelques mois de crise sécuritaire en début de mandat, le Directeur Général de la Police Nationale a su mettre les balises pour faire de la métropole, un espace de quiétude.
L’ère des braquages en plein cœur de Cotonou s’éclipse pour laisser place à celle de la prévention, de l’investigation et de la dissuasion. Certes, des poches de résistance demeurent. Mais, il faut reconnaitre que l’accalmie est de retour. Il faudra avoir vécu à Cotonou, pour constater la nette différence. Avec une police qui se plaignait de moyens de travail, la zone commerciale était devenue une cible permanente des divorcés sociaux. Les braquages ou les vols à main armée sont commis presque quotidiennement. Boutiques, cambistes, et institutions de Microfinance devraient craindre à tout bout de champ, le crépitement de balles. Et même si, les vols de motos n’ont pas pour autant cessé dans certains quartiers criminogènes, les lignes ont bougé. Les patrouilles diurnes et nocturnes sont fréquentes, les fouilles et les perquisitions également. Le dispositif sécuritaire a été revu et renforcé pour éviter que les délinquants ne passent entre les mailles.
En somme, la police nationale a sorti la grande artillerie. La prévention est au rendez-vous, les moyens pour faire le Job également. Les instructions du Dgpn Idrissou Moukaïla sont traduites en actes concrets. Et quand on sait que les plaintes pour rançonnement ont drastiquement chuté, avec un peu plus de moyens, de motivation et de collaboration de la part des populations, l’insécurité ne devrait plus être une fatalité dans les villes du Bénin.

27-09-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Tournant décisif !
16-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
C’est un tournant décisif pour Patrice Talon. 27 mois déjà qu’il préside aux destinées du Bénin. Une période au cours de laquelle il a donné le ton de sa (...) Lire  

Cos-Lépi : Mort programmée !
16-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Temps additionnel : Somptueux Bleus !!!
16-07-2018, Ambroise ZINSOU
En vérité : Le couperet de la sanction
12-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Question de légitimité au campus
11-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Fisc sans faille !
11-07-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Bepc 2018 : Zero incident au Ceg Houéyiho
10-07-2018, La rédaction
Bepc 2018 : Zero incident au Ceg Houéyiho
10-07-2018, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2610

Enseignement supérieur : 106.499 candidats planchent pour le (...)
16-07-2018, Patrice SOKEGBE
106.499 candidats dont 35.789 filles vont plancher ce lundi 16 juillet 2018 pour l’obtention du Bac, leur premier (...)  

Promotion de l’emploi des jeunes : Kingnidé Paulin Akponna prend (...)
16-07-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre Modeste Kérékou, en sa qualité d’ex-Directeur du Fonds national de promotion de l’entreprise et de l’emploi (...)  

Adam Pinto au sujet des mesures contre les inondations : « Un (...)
16-07-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Le Gouvernement met les bouchées doubles pour mettre les populations à l’abri des inondations. Au cours d’un point de (...)  

Les Tresseurs de Cordes, pour une citoyenneté responsable : Le (...)
16-07-2018, La rédaction
Les Tresseurs de Cordes est une Association de Loi 1901 qui s’engage dans des actions de sensibilisation sur les (...)