Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Mafia policière : Les « gaymen » nourrissent des policiers

JPEG - 301.6 ko
Gl Nazaire Hounnonkpè, Directeur Général de la Police Républicaine

La lutte contre la cybercriminalité et les crimes rituels a encore du plomb dans l’aile. Malgré la rigueur dont fait preuve le Général de Brigade Nazaire Hounnonkpè à la tête de la Police Républicaine, des agents indélicats s’illustrent dans les mauvaises pratiques et ternissent l’image de la corporation. Le bruit court depuis quelques jours, et l’arrestation de quelques agents la semaine dernière le prouvent encore. Certains policiers républicains véreux reçoivent des pots-de-vin pour fermer les yeux sur l’activité des cybercriminels. Le pot aux roses a été découvert : l’escroquerie des « gaymen » continue. Et des agents indélicats en sont devenus les spécialistes.
Des foyers de ce gangstérisme sont connus. A Calavi, Adjagbo, Gbétagbo et au cœur de Cotonou, la situation est telle que les populations en sont désormais frustrées. Comment comprendre que des cybercriminels qu’elles ont dénoncé et qui ont été arrêtés avec des fétiches déterrés puissent recouvrer quelque temps après leur liberté. Ces derniers narguent même les voisins au nom de prétendues relations avec des gradés de la Police. C’est une situation qui met en péril la collaboration avec les populations et le Dgpr Hounnonkpè doit sévir avec la dernière rigueur.

Mode opératoire
Les policiers républicains véreux ne sont pas moins organisés. Ils procèdent délibérément à des interpellations des cybercriminels dont ils ont connaissance pour leur soutirer d’importantes sommes d’argent. Le montant de la rançon varie entre 1 et 10 millions de francs Cfa. Ainsi, en quête du gain facile, ils vont même jusqu’à vendre aux « gaymen » la mèche des opérations en cours. Ils deviennent du coup des virus qui annihilent la détermination du Dgpr Nazaire Hounnonkpè à lutter contre les crimes rituels.
Inutile de démontrer combien le Directeur Général de la Police Républicaine est déterminé à lutter contre ce fléau qui ternit l’image du Bénin à l’étranger. Quand on sait combien le patron des flics béninois tient à l’éthique au sein de la Police Républicaine, la riposte ne s’est pas fait attendre. Il a aussitôt mis en branle l’état de veille. Ce qui a permis d’arrêter, la semaine écoulée, quatre gendarmes à Abomey-Calavi et Cotonou. Ces derniers séjournent désormais dans les Prisons civiles de ces deux villes où ils attendent leur jugement. Mais les sanctions ne seront pas que judiciaires. De sources policières, les mis en cause subiront des sanctions disciplinaires pouvant aboutir à leur radiation de l’effectif de la Police Républicaine. Le Dgpr doit redoubler d’ardeur pour nettoyer l’écurie et mettre la troupe au pas. Il faut aller même, si possible, plus loin pour décourager à jamais cette sale pratique qui ternit l’image de la Police Républicaine.
Richard AKOTCHAYE

12-04-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2580

Affaire Cnss-Bibe : Le procès de Mètognon reporté au 27 juin (...)
20-06-2018, La rédaction
Le syndicaliste Laurent Mètognon et ses coaccusés retournent pour quelques jours encore en prison. C’est la (...)  

Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées (...)
20-06-2018, La rédaction
Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre (...)  

Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de (...)
20-06-2018, La rédaction
Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs (...)  

Assainissement du secteur de la microfinance : Toboula se prépare (...)
20-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Nul n’a le droit d’exercer une activité de microfinance sans disposer d’un agrément. C’est un principe auquel le Préfet (...)