Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Mis aux arrêts de l’agent Darius Dohami du Cnsr : Le Dg Adoukonou donne l’exemple et met en garde les fraudeurs

Une lutte implacable est lancée depuis quelques mois au Centre national de sécurité routière contre les mauvaises pratiques. Cette lutte qui prend d’ampleur vient de porter ses fruits. Le sieur Darius D, agent du Cnsr a été arrêté pour usurpation du titre de DG, de délégué du personnel, de Drh et faux en écriture publique. L’intéressé avait été gardé à la brigade d’Ekpè et déféré à la prison civile de Porto-Novo depuis la semaine dernière après sa présentation au procureur

JPEG - 112.5 ko

Les fraudeurs et autres malfaiteurs qui utilisent les attributs des responsables du Centre national de sécurité routière pour commettre leur forfait ont désormais du souci à se faire. La direction du Cnsr a décidé de taper du poing sur la table et de passer à la vitesse supérieure pour décourager à jamais les pratiques qui visent à ternir l’image du centre. Darius Dohami, agent du Cnsr vient d’être mis aux arrêts à la suite de plusieurs plaintes enregistrées pour usurpation de titre des différents Dg Cnsr, escroquerie et faux en écriture publique aux fins de faux recrutements et fausses visites techniques. L’intéressé avait été déjà présenté en conseil de discipline, il y a quelques mois, pour tentative de fausses visites techniques. En effet, le sieur Darius a été recruté en tant qu’agent conducteur de véhicule administratif (Cva) au Cnsr. Il s’est plusieurs fois présenté à ses victimes comme le Délégué du Personnel ou le responsable des ressources humaines du Cnsr pour leur proposer des services dont il n’a pas compétence. Il identifie avec stratégie ses victimes et propose de jouer à l’intermédiaire pour les procédures administratives, notamment celles de la visite technique et autres. Pris en flagrant délit, le sieur Dohami a déjà été rétrogradé et mis en quarantaine par le directeur Adoukonou. Ne pouvant plus opérer avec les pratiques de visites à distance, surtout avec les contraintes actuelles, il décide de renouer avec des faux recrutements. Le Cnsr, à nouveau interpellé, a pris ses dispositions afin que l’agent puisse répondre de ses actes devant les juridictions compétentes. Il est donc depuis quelques jours gardé en prison.
A travers la mise aux arrêts du sieur Darius Dohami, c’est un signal fort que le Cnsr lance à l’endroit de ces vils individus qui falsifient les documents administratifs et se font passer pour des agents de la structure. La lutte enclenchée ne se limitera pas au seul cas Darius. Elle s’intéressera aux faussaires qui tentent de faire croire que le prix de la visite technique a augmenté. La visite technique des véhicules dans toutes les structures du Cnsr n’a pas connu de nouvelles modifications. Elle se fait à 15.000f pour les véhicules légers ; 8.500f pour les taxis et 19.000f pour les véhicules poids lourds. Les usagers sont donc invités à la prudence pour ne pas tomber dans les pièges des escrocs. Tous nos encouragements au Dg Adoukonou et son équipe.

9-01-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Portable perturbateur !
18-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Retour à la concentration maximale dans les salles de classe. Désormais interdit, le téléphone portable perturbateur laissera les enseignants (...) Lire  

Editorial : L’axe de la mort
18-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’utile réforme intellectuelle (...)
17-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Des mots pour guérir des maux
17-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Syndicalisme à l’œuvre !
16-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le parent pauvre du parlement
16-01-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2340

Commune d’Abomey-Calavi : Trop d’accidents nocturnes sur l’axe (...)
18-01-2018, La rédaction
Les esprits des victimes des accidents mortels sur le tronçon Godomey-Akassato vont sans doute hanter les autorités (...)  

Paralysie du secteur de la justice : Une réaction responsable des (...)
17-01-2018, Arnaud DOUMANHOUN
L’ordre des Avocats du Bénin s’est prononcé hier, à la cour d’appel de Cotonou, sur la paralysie du secteur de la (...)  

Bitumage de l’axe Cococodji-Hêvié-Houèdo : Les riverains réclament un (...)
17-01-2018, La rédaction
Dans une correspondance adressée au chef de l’Etat, les acquéreurs de parcelles tombées dans l’emprise définie pour le (...)  

Lutte contre la criminalité faunique en 2017 : 28 individus (...)
17-01-2018, Adrien TCHOMAKOU
L’année 2017 n’a pas été de tout repos pour le gouvernement et les activistes militant pour la sauvegarde des espèces (...)