Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


OPERATION BRAVOURE FEMININE : Le poète Sèdolo Gbaguidi magnifie les femmes et projette…

JPEG - 227.7 ko

Le poète Sèdolo Gbaguidi reçoit les félicitations du ministre des affaires après celles de la Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Suite à sa brillante prestation de présentation le 15 Décembre 2017 dernier, à Cotonou de l’Opération « Bravoure Féminine », Projet Modules de Classes du Droit au Savoir dont il est l’initiateur, à son Excellence Michaëlle Jean, Secrétaire Général de l’Organisation Internationale de la Francophonie alors en visite officielle au Bénin, le poète Alphonse Sèdolo GBAGUIDI fait l’objet de distinguées attention. Il vient de voir réitérés à son endroit de façon plus formelle les compliments du Ministre des Affaires Etrangères de la Coopération, son Excellence Aurélien Agbenonci.
C’est d’abord par un témoignage spontanément porté en manuscrit le 13 Février 2018 dans le livre d’or de cette initiative sans précédent et incubé par un poème que le Ministre AGBENONCI a clairement félicité le poète Alphonse Sèdolo GBAGUIDI, pour son talent. Les mêmes félicitations sont adressées à l’artiste pour ce que l’autorité considère comme une générosité de sa part à l’égard de nos mères, nos épouses, nos sœurs et nos filles à travers la haute portée sociale et éducative ainsi que la valeur incommensurable de son chef-d’œuvre poétique d’expression française consacré à la gent féminine et intitulé « Bravoure Féminine » Ce témoignage en manuscrit du Ministre Agbenonci s’est achevé par des encouragements prodigués au poète Sèdolo Gbaguidi pour ses efforts de contribution à l’œuvre de développement national.
Poursuivant de façon plus officielle et administrative, ces compliments à l’endroit du poète Alphonse Sèdolo Gbaguidi, le chef de la diplomatie béninoise a par lettre N°254-C/MAEC/AM/SP-C en date du 05 Mars 2018 salué la qualité de la prestation du 15 Décembre dernier de celui-ci qui a contribué selon ce qui est dit dans cette lettre, à la réussite de l’évènement qu’a constitué la rencontre avec Madame Michaëlle Jean, la SG de l’OIF. Monsieur le Ministre Agbenonci a pour terminer reconnue de sa plus belle et officielle plume que « cette initiative de construction d’infrastructures socio-éducatives et scolaires avec les dividendes issues de la valorisation du poème à succès ‘’Bravoure Féminine’’ est une importante contribution au développement de notre pays. Cette réaction officielle du Ministre des Affaires Etrangères est consécutive à la valeureuse attestation de reconnaissance et de mérite n°6 OIF-BRAO/2018/DIR/ah en date du 17 Janvier 2018 délivré au poète Alphonse Sèdolo Gbaguidi par les responsables de OIF à travers leur Bureau Régional pour l’Afrique de l’ouest, sis à Lomé au Togo.
Ainsi donc ce cheminement de foi, d’endurance et de persévérance du poète Alphonse Sèdolo Gbaguidi au service du développement de notre pays commence à être mieux perçu par les plus hautes autorités de notre pays. Ce parcours pionnier, jugé hors du commun de ce créateur de génie avec son œuvre constructrice, ‘’Bravoure féminine’’ commence par interpeler vivement les consciences. Plaise au ciel que les grands enjeux que focalise et incarne progressivement cette initiative participent effectivement du rayonnement de notre pays. C’est une question de responsabilité nationale et d’intérêt général. Au-delà de la forte et ingénieuse créativité dont a fait montre, avec patriotisme et abnégation, l’auteur du poème « Bravoure Féminine » pour la prise de cette initiative, l’un de ses plus grands mérites ayant conféré un gage de crédibilité à sa démarche est la rigueur et la transparence par lui imprimée à ladite démarche.
En effet, dans un code d’éthique et de conduite, il a précisé par acte notarié que les dépenses de fonctionnement, de roulement et autres besoins logistiques inhérents à l’évolution de ce projet ne sont nullement comptables dans les fonds traçables officiellement mobilisés, en prestation par le poème, si ces fonds ne sont pas précisément et spécifiquement octroyés en appuis pour ses dépenses par les souscripteurs et partenaires du projet. A la question de savoir pourquoi cette rigueurs dans une telle démarche avec son lot de dures privations qui ont d’ailleurs sérieusement altérer sa santé cervicale et visuelle, le poète Alphonse Sèdolo Gbaguidi répond en ces termes poignants : « Mon pays le Bénin est un pays de nocives polémiques et de suspicions généralisées ou toute capacité est d’abord une culpabilité. Ce n’est pas parce qu’on est le plus souvent acculé à tirer le diable par la queue qu’il faut se laisser aller à tenter le diable avec ses vilains plaisir. Pour prendre une telle initiative dans de telle condition de précarité et réussir à lui imprimer sur une durée donnée une dynamique fédératrice sur des bases saines convaincantes et consistantes, il fallait bien pouvoir se départir courageusement du basique ’’ ventre, intestins et cul’’ pour arborer dignement l’étendard de la synergie ‘’ tête, cerveau et cœur’’. C’est peut-être le prix à payer pour l’audace d’un tel enfantement poético-infrastructurel ». Et le poète Alphonse Sèdolo Gbaguidi de poursuivre : « Notre misère en tant qu’africains c’est de n’avoir malheureusement par compris qu’on ne peut justement se sortir de la misère qu’en produisant avec probité des idées novatrices, réalistes et réalisables dans l’intérêt de tous. ‘’L’Opération Bravoure Féminine’’ Projet Module Classe du Droit au Savoir est le produit d’une idée novatrice, réalistes et réalisables dans l’intérêt de tous ». En tant qu’observateurs nous disons aussi que cette initiative est aussi une invention de procédé une innovation de rupture, au service du rayonnement de notre pays le Bénin.

14-03-2018, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2580

Affaire Cnss-Bibe : Le procès de Mètognon reporté au 27 juin (...)
20-06-2018, La rédaction
Le syndicaliste Laurent Mètognon et ses coaccusés retournent pour quelques jours encore en prison. C’est la (...)  

Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées (...)
20-06-2018, La rédaction
Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre (...)  

Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de (...)
20-06-2018, La rédaction
Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs (...)  

Assainissement du secteur de la microfinance : Toboula se prépare (...)
20-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Nul n’a le droit d’exercer une activité de microfinance sans disposer d’un agrément. C’est un principe auquel le Préfet (...)