Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Police Républicaine : Les mises au point du Gl Nazaire Hounnonkpè

JPEG - 188.2 ko

Un premier cérémonial des couleurs à la Police Républicaine ! Dans la matinée de ce lundi 5 février 2018, un nouveau vent a soufflé sur la cour de l’ex-Direction générale de la police nationale qui abrite aujourd’hui, la Police Républicaine. L’instant est solennel, et après avoir honoré le drapeau, symbole par excellence de l’unité nationale, les hommes en uniforme, en treillis kaki ou bleu nuit, ont prêté une oreille attentive à l’intervention du Directeur général de la Police Républicaine (Dgpr), Nazaire Hounnonkpè.
Dans un langage clair et précis, le Gl Hounnonkpè a apporté quelques clarifications au sujet du regard qu’il convient de porter sur la nouvelle force constituée. « Je voudrais effacer de nos esprits qu’il s’agit de la fusion de l’ex-Police et de l’ex-gendarmerie. La Police Républicaine est un corps tout nouveau. Nous devons oublier les anciens conflits corporatistes pour entrer dans cette police républicaine dépouillée de nos vieilles habitudes. Si nous échouons, ce sera une catastrophe pour le système sécuritaire de notre pays », a déclaré le Dgpr. Il explique aussi que tous les anciens organes de l’Ex-police nationale et de l’Ex gendarmerie nationale ont cessé leurs activités. Car, dès l’entrée en vigueur du décret portant AOF de la police républicaine, ce sont uniquement les organes prévus par ce décret qui ont la légitimité et la légalité de fonctionner. Toutefois, il rassure sa troupe : « Je ferai tout pour qu’il n’y ait aucune frustration, qu’il n’y ait aucun traitement discriminatoire dans les prises de décisions et dans les rétributions, pour que chacun se sente appartenir fièrement à cette Police Républicaine ».

6-02-2018, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2580

Affaire Cnss-Bibe : Le procès de Mètognon reporté au 27 juin (...)
20-06-2018, La rédaction
Le syndicaliste Laurent Mètognon et ses coaccusés retournent pour quelques jours encore en prison. C’est la (...)  

Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées (...)
20-06-2018, La rédaction
Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre (...)  

Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de (...)
20-06-2018, La rédaction
Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs (...)  

Assainissement du secteur de la microfinance : Toboula se prépare (...)
20-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Nul n’a le droit d’exercer une activité de microfinance sans disposer d’un agrément. C’est un principe auquel le Préfet (...)