Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Pour incitation à la violence et à la rébellion : Lucien Mèdjico à la barre demain

JPEG - 47.6 ko

Le président du Mouvement « Les Jeunes Turcs de la République » sera à la barre ce vendredi 1er juin 2018. Après l’Office central de répression de la cybercriminalité le 17 avril dernier, l’homme va répondre au parquet de Cotonou, des propos qualifiés par le procureur, ‘’d’incitation à la violence et à la rébellion”. Dans un procès de flagrant délit, Lucien Médjico aura donc à s’expliquer devant le juge.
Il est à rappeler que les propos incriminés sont tenus lors de la mise en place de la coalition de l’opposition pour la sauvegarde de la démocratie à Djeffa (Sèmè-Podji). Au cours de ses différentes sorties politiques et même en dehors, Lucien Mèdjico est passé maître dans l’art de tenir des propos très virulents. C’est à juste titre que le parquet de Cotonou ait décidé de prendre ses responsabilités. Au cours des prochaines heures, il sera appelé à répondre de ses propos attentatoires à l’ordre public. D’ailleurs, depuis que la procédure a été enclenchée à son encontre, l’homme s’est abstenu de publier de nouveaux messages audio sur les réseaux sociaux aux fins d’inciter à la violence et à la rébellion.
« Vous avez constaté ma disparition des réseaux. Il le fallait pour permettre à la justice de faire son travail, surtout après mon audio ‘’tonnerre’’ à Djeffa… J’ai été interpellé et je tiens à remercier le procureur Togbonon de m’avoir offert l’occasion de m’exprimer, de me vider. Je salue la procédure… », a-t-il déclaré dans un récent message. Mais il reste serein quant à l’issue de la procédure et appelle les uns et les autres au calme : « Je vous invite au calme, au silence et à la sérénité. Je crois que les juges prendront le temps de m’écouter. Je vais devant des hommes intelligents ».

31-05-2018, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Répression en téléchargement
20-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Elle est imparable. La lutte déclenchée par les députés contre les sachets plastiques a trouvé un écho favorable auprès du gouvernement. Après avoir (...) Lire  

En vérité : Ambitieuses mais silencieuses
19-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Route à enjeu coton !
19-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Abonné à la filière Compact (...)
18-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’Ecole dans tous ses états (...)
18-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le côté institutionnel des législatives
17-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Rapport 2018 de l’Oms : La pollution de l’air, un poison pour (...)
8-11-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU, Isac A. YAÏ


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2820

Réddition de comptes : Social Watch sensibilise le personnel du (...)
28-12-2018, La rédaction
Fidèle au respect de son cahier de charge, le réseau Social Watch Bénin a sensibilisé hier le personnel du Ministère du (...)  

Restitution de spectacle : Quand la pièce de théâtre finit sur une (...)
27-12-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Une mise en scène d’une quinzaine de minutes dans le cadre du projet ‘’Du théâtre à l’éducation’’ civique, pour dénoncer (...)  

Renforcement des capacités : Social Watch forme le personnel du (...)
27-12-2018, La rédaction
Outiller le personnel du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Mesrs) pour faciliter (...)  

Adéwalé Moses Adénigi, Coach en développement personnel à propos (...)
26-12-2018, Isac A. YAÏ
Le 29 décembre, il sera organisé à Paradisia hôtel à Cotonou une formation sur le coaching spécial. Initié par Moses (...)