Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Pour outrage au chef de l’Etat : Un homme écroué, le Ca de Glo-Djigbé arrêté, le procureur menace

Le Chef de l’Etat est une institution, et donc mérite respect. Certains citoyens l’apprennent déjà à leurs dépens, puisque interpellés pour outrage au Président de la République. Il s’agit d’Anselme Assimada, incarcéré à la Prison civile d’Abomey-Calavi et de Thomas Ouinsou, Chef d’arrondissement de Glo-Djigbé, gardé à vue au Commissariat Central d’Abomey-Calavi depuis le jeudi dernier. Il est reproché au premier, c’est-à-dire Anselme Assimada, d’avoir diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo appelant à la révolte suite à la publication des taux de dédommagement supposés dérisoires dans le cadre de la construction de l’aéroport de Glo-Djigbé. En raison des propos calomnieux et des invectives à l’encontre du Chef de l’Etat, Patrice Talon, il a été interpellé puis mis sous mandat de dépôt par le Procureur de la République près le Tribunal de première instance de deuxième classe d’Abomey-Calavi. Anselme Assimada avoue avoir agi sous les ordres du Chef d’arrondissement de Glo-Djigbé, Thomas Ouinsou qui l’a financé.
La stratégie consiste à mener une campagne sur les réseaux sociaux pour amener le Gouvernement à revoir sa position par rapport aux mesures de dédommagement des personnes affectées par le projet de construction de l’aéroport de Glo-Djigbé. Interpellé, le Ca de Glo-Djigbé nie cette complicité de troubles à l’ordre public et d’outrage au Chef de l’Etat. Il est gardé au Commissariat central d’Abomey-Calavi et sera présenté demain au Procureur de la République qui, à travers ces deux interpellations, avertit les pourfendeurs des institutions de la République, notamment le Chef de l’Etat. Avis donc à ceux qui s’adonnent à des invectives à l’endroit du Président de la République.
Richard AKOTCHAYE

29-01-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2580

Affaire Cnss-Bibe : Le procès de Mètognon reporté au 27 juin (...)
20-06-2018, La rédaction
Le syndicaliste Laurent Mètognon et ses coaccusés retournent pour quelques jours encore en prison. C’est la (...)  

Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées (...)
20-06-2018, La rédaction
Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre (...)  

Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de (...)
20-06-2018, La rédaction
Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs (...)  

Assainissement du secteur de la microfinance : Toboula se prépare (...)
20-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Nul n’a le droit d’exercer une activité de microfinance sans disposer d’un agrément. C’est un principe auquel le Préfet (...)