Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Pour plusieurs mois d’arriérés de salaires : Grogne des enseignants de l’Uatm Gasa-formation

JPEG - 259.1 ko

Ça grogne à l’Uatm Gasa-formation. Les enseignants de l’Université Africaine de Technologie et de Management (Uatm) ne parlent plus le même langage avec les responsables de cette université privée. En effet, cet établissement se trouve depuis quelques mois dans une situation inconfortable. L’administration éprouve en réalité des difficultés à honorer ses engagements. L’Uatm Gasa-formation doit plusieurs mois de salaires à certains enseignants, et les nombreuses promesses du promoteur peinent à étouffer les mécontentements. En guise de menace, nombreux sont les enseignants qui manquent les cours. Certains, démotivés, ne donnent plus le meilleur d’eux-mêmes.
Pas de salaires, pas de cours. C’est la situation à laquelle sont confrontés les étudiants de l’Uatm Gasa-formation, à quelques semaines des examens de fin d’année. Ces étudiants ont du mal à comprendre ce qui se passe vraiment, puisque n’ayant jamais vécu une situation pareille dans cette université dont ils continuent de témoigner du prestige. Est-ce un problème de trésorerie ou une mauvaise foi des autorités ? Chacun se fait sa petite idée sur le sujet. Mais, les étudiants craignent d’en subir les revers dans le cadre de leur préparation aux différents examens qui s’annoncent. Si rien n’est fait, la renommée de l’établissement risque de prendre un coup. Les enseignants appellent la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Marie-Odile Attanasso au secours. Il revient au promoteur de calmer les esprits, de ramener les enseignants à de meilleurs sentiments pour que les activités pédagogiques se poursuivent en toute sérénité.
Richard AKOTCHAYE

30-04-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Désastre écologique à Toho !
23-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Des milliers de poissons morts empoisonnés. Des risques énormes pour l’écosystème et une activité principale paralysée. A Athiémé, sur le lac Toho, (...) Lire  

Editorial : Une lueur d’espoir pour les (...)
23-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les paradigmes de l’espérance (...)
22-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une polémique précoce
22-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Une vitrine au Vatican !
17-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Difficile ascension pour la (...)
17-05-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2520

Dégel de la fronde sociale : Grande prière de la Fondation (...)
23-05-2018, Patrice SOKEGBE
Merci à Allah ! Les fidèles musulmans de la fondation Malèhossou ont exprimé leur reconnaissance à Dieu tout puissant (...)  

Ministère du commerce et de l’industrie : L’Uemoa et le Mci pour la (...)
23-05-2018, Isac A. YAÏ
L’hôtel Azalaï abrite depuis hier, un séminaire national d’information et de sensibilisation sur la législation (...)  

Aménagement du territoire : José Didier Tonato lance l’élaboration (...)
23-05-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Encore 6 mois, et le pôle sud regroupant les communes de l’Atlantique, du Littoral ajoutées à Sèmè-Podji disposera de (...)  

Affaire de 513 kg d’écailles de pangolins saisis à l’aéroport de (...)
18-05-2018, La rédaction
Le tribunal de première instance de Cotonou a rendu son verdict dans l’affaire de 513 kg de pangolins interceptés en (...)