Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Projet régional d’électrification hors réseau : Promouvoir l’investissement dans les systèmes solaires autonomes

JPEG - 68.3 ko

La direction générale de l’énergie a procédé hier à Sea View Hotel au lancement du Projet régional d’électrification hors réseau (Rogep). Ce projet, selon le Directeur des énergies nouvelles et renouvelables à la direction générale des énergies, Todema Flinso Assan, a pris en compte 19 pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest et du sahel dont le Bénin. Financé pour sa première phase à hauteur de 200 millions de Dollars par la Banque mondiale avec l’appui technique du centre des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique de la Cedeao, ce projet vise à créer un marché d’électrification rurale hors réseau pour favoriser l’accès des populations rurales au service énergétique moderne. Il est essentiellement question de soutenir les secteurs publique et privé, pour l’amélioration de l’environnement favorable, à l’investissement privé aux niveaux régional et national, de faciliter l’accès aux financements aux fournisseurs de services pour l’électrification des ménages et les entreprises commerciales à l’aide d’un intermédiaire financier et de promouvoir l’investissement privé pour l’électrification des infrastructures publiques en zones rurales. Au dire de Todema Flinso Assan, l’étape suivante sera consacrée à la phase de préparation. « L’activité majeure de cette phase est la réalisation de l’évaluation du marché solaire dans tous les pays. L’étude de marché pour ce qui concerne le Bénin portera sur des localités qui ont déjà été identifiées dans le cadre de la stratégie d’électrification rural élaboré par le Millenium Challenge Account (Mca Bénin II) », a-t-il indiqué. A ce sujet, le secteur privé, selon Alain Sédjro Houha, doit saisir la balle au bond, car le projet va permettre de disposer des ressources au sein des institutions financières pour les accompagner à taux forfaitaires en vue de la mise en place et de l’exploitation de tel projet en milieu rural. Etaient présents, la représentante de la Banque mondiale et le Directeur général de l’énergie, Amine Bitayo Kaffo qui se sont fortement impliqués dans les réflexions en vue d’une rencontre fructueuse

20-12-2017, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
A quoi ça sert ? Telle était la question. Et, tous furent pris de court, cherchant en vain. Pourtant, chacun en usait et en abusait. Et si on (...) Lire  

En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Que mijote l’opposition ?
12-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Progressistes et républicains : les (...)
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2820

Réforme de la tarification : Les 9 avantages des nouvelles offres (...)
14-12-2018, Isac A. YAÏ
Tous les acteurs du secteur de la téléphonie doivent se conformer aux nouvelles règles de tarifications définies par (...)  

Lutte contre l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest : L’Abegief (...)
13-12-2018, Adrien TCHOMAKOU
Aucun pays n’est véritablement à l’abri des attaques terroristes. C’est un fléau qui a affecté déjà des pays limitrophes (...)  

Sécurité alimentaire : Un éveil à l’agroécologie face à la dégradation (...)
13-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En Afrique, les terres se meurent et contraignent les producteurs à épouser de nouvelles pratiques culturelles. Au (...)  

Santé et agriculture : Le Bénin opte pour un nucléaire de (...)
12-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Si minuscule soit-il, l’atome peut constituer aussi bien une menace pour la paix qu’un levier de développement. Le (...)