Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Promotion des produits d’exportation : Des experts se penchent sur les défis de la filière karité

JPEG - 95.7 ko

Le ministre du développement, Abdoulaye Bio Tchané a procédé le lundi dernier, à l’ouverture à Cotonou, de la 10e édition de la conférence internationale sur le Karité. Plus de 400 délégués venus d’une trentaine de pays ont répondu à l’appel de Cotonou et prennent part à cette rencontre placée sous le thème « Karité 2017, graine du changement ». Il s’agit d’un cadre de réflexion qui vise à définir les stratégies pour valoriser la filière Karité sur le continent africain. « Au Bénin, plus de 200000 femmes vivent directement des produits et activités en lien avec le karité. Ces éléments font du karité le troisième produit d’exportation de notre pays », a déclaré le ministre d’Etat, Abdoulaye Bio Tchané avant d’ajouter que l’exploitation du plein potentiel de cette filière va conduire le pays vers le progrès, et garantir l’autonomisation des femmes.
A en croire le président de l’Association karité Bénin (Akb), Gilles Adamon, des défis s’imposent davantage pour accroitre les performances de la filière karité. Il s’agit notamment : « d’engager une politique volontariste de préservation et de gestion durable de la ressource karité, d’achever le travail d’organisation de la filière auquel s’attelle sans relâche l’Akb depuis trois ans, d’investir massivement dans les infrastructures et les équipements pouvant permettre aux personnes ramasseuses et transformatrices d’accroitre le rendement et d’améliorer la qualité de leur production, d’améliorer l’accès aux zones de collecte du karité, à travers une politique d’entretien des pistes rurales durant la période de ramassage du karité ». A en croire Moumouni Konaté, président de l’Alliance globale du Karité, ce produit est utilisé comme un ingrédient thérapeutique pendant la saison sèche. Il confirme également que le Karité est une source de revenu pour les femmes rurales. Mais cette filière se trouve confrontée à plusieurs difficultés dont notamment les aléas climatiques et les feux de végétation. Il urge alors d’œuvrer davantage au repeuplement des parcs de karité. Les efforts de l’alliance globale de la Karité concourent donc à la promotion et la valorisation de la filière, et les gouvernants sont invités à accompagner cette alliance.

15-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : L’utile réforme intellectuelle !
17-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Juste deux mots pour tout dire. Un concept qui en rappelle d’autres : « Réforme intellectuelle ! ». Voilà, pour remettre le Bénin sur orbite, la (...) Lire  

Editorial : Des mots pour guérir des maux
17-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Syndicalisme à l’œuvre !
16-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le parent pauvre du parlement
16-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : En attendant la Cour !
15-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Houngbédji et la polémique
15-01-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2340

Paralysie du secteur de la justice : Une réaction responsable des (...)
17-01-2018, Arnaud DOUMANHOUN
L’ordre des Avocats du Bénin s’est prononcé hier, à la cour d’appel de Cotonou, sur la paralysie du secteur de la (...)  

Bitumage de l’axe Cococodji-Hêvié-Houèdo : Les riverains réclament un (...)
17-01-2018, La rédaction
Dans une correspondance adressée au chef de l’Etat, les acquéreurs de parcelles tombées dans l’emprise définie pour le (...)  

Lutte contre la criminalité faunique en 2017 : 28 individus (...)
17-01-2018, Adrien TCHOMAKOU
L’année 2017 n’a pas été de tout repos pour le gouvernement et les activistes militant pour la sauvegarde des espèces (...)  

Grèves tous azimuts : Ne mettez pas le pays à feu et à sang (...)
16-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Grève ! Une fois encore, les usagers des services administratifs subiront le dictat des organisations syndicales. (...)