Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Remise de matériels aux forces de sécurité : Le Bénin aguerri dans les enquêtes criminelles

JPEG - 298.1 ko

Souvent, après des crimes et infractions divers, tout porte à croire qu’il n’y a aucun indice sur place pour situer les responsabilités et retrouver les coupables. Mais avec des méthodes techniques et scientifiques, on peut bien déceler les traces et indices laissés par les délinquants ou le coupable. C’est de cet outil de travail que le Bénin est désormais doté. A travers le Projet d’Appui au renforcement de la police technique en Afrique de l’Ouest (Artecao), la France vient aider le Bénin à amoindrir ses difficultés liées à la collecte et à l’analyse de preuves matérielles sur les lieux de crime. A cet effet, 18 éléments des Forces de sécurité publique à savoir 09 policiers et 09 gendarmes, ont reçu une formation didactique. La cérémonie de fin de formation et de remise de plateau technique s’est tenue le vendredi 07 Avril 2017 dans les locaux de la Direction centrale de la police judiciaire à Cotonou. A l’occasion, le Coordonnateur régional du Projet Artecao, le Capitaine Emmanuel Pratt a présenté le projet qui comporte une première composante pour le Bénin sur la modernisation de la Police technique et scientifique (Pts) et une deuxième composante qui concerne la Côte d’Ivoire où l’objectif est d’en faire un pôle d’expertise régionale. Son vœu est de voir l’Etat béninois poursuivre dans la voie tracée pour sauvegarder l’initiative avec le matériel de travail composé de groupes électrogènes, des casques de chantier, des outils utiles sur les scènes de crime, des matériels de révélation, des moyens de déplacement, de communication, informatiques, des frigos pour les produits chimiques, et autres.
Initiée grâce au soutien technique et financier de la France, cette formation s’imposait au Bénin. C’est à ce titre que l’Ambassadrice de France au Bénin, Véronique Brumeaux a indiqué combien la Police technique et scientifique (Pts) est le fil rouge indispensable à une politique de sécurité moderne et efficace. A l’en croire, la Pts est un atout majeur pour permettre aux Forces de sécurité de remplir efficacement leur mission. « Le Bénin a été choisi parce qu’il a manifesté sa volonté de remettre la Pts à sa juste place et aussi, parce qu’il dispose d’équipements adaptés au sein du Cdsp que la France avait contribué à créer », a précisé l’Ambassadrice. Elle s’est réjouie de ce que, lancé en avril 2016, ce projet a obtenu de bons résultats, à ce jour. « 934 personnels ont été formés à ce jour », confie-t-elle. La remise du plateau technique vient pour elle, comme une étape décisive de la modernisation. « Grâce à ce matériel et aux autres investissements déjà réalisés à hauteur de 79 millions de Fcfa, les Forces de sécurité intérieure du Bénin pourront mettre en œuvre les connaissances et les compétences acquises avec une efficacité accrue. Toute la chaine pénale est ainsi renforcée », a conclu l’Ambassadrice de France près le Bénin, Véronique Brumeaux. Le directeur de cabinet du ministère de la sécurité publique, Ouorou Baro Mora a dans son discours de clôture officielle de cette première phase de formation, salué la France pour ce soutien de taille. Il s’est réjoui de ce que cette formation vient ajouter une plus-value à la qualité de la gouvernance sécuritaire béninoise. « Nous sommes demandeur de cette formation », a martelé le représentant du ministère. La cérémonie a été marquée par la simulation d’une scène de crime expliquée par le coordonnateur national du projet, le commissaire Emmanuel Tonoukouin.

10-04-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Après Macron, la Cedeao… !
25-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Que diable reprochent-ils au boom démographique en Afrique ! D’abord, comme une pavée dans la marre, c’est le président Macron, en marge du sommet du (...) Lire  

Editorial : Un éternel recommencement !
25-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’Un en chute libre
24-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Cep 2017 : Un taux de réussite de 65,15%
24-07-2017, Patrice SOKEGBE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2100

Organisation des examens nationaux de Licence : Forum grandes (...)
25-07-2017, Karim O. ANONRIN
L’association des grandes écoles, instituts et universités privés du Bénin dénommée Forum Grandes Ecoles (Fge) a tenu le (...)  

Formation des associations de consommateurs partenaires : (...)
25-07-2017, Isac A. YAÏ
Aider les consommateurs à mieux comprendre les offres de services des opérateurs Gsm. Tel est l’objectif de l’atelier (...)  

Cep 2017 : Un taux de réussite de 65,15%
24-07-2017, Patrice SOKEGBE
L’examen du Certificat d’études primaires session de juin 2017 a livré son verdict vendredi dernier. A la délibération, (...)  

Mauvaise gouvernance à la Sonacop : Les Béninois toujours en (...)
21-07-2017, La rédaction
Les mois s’égrènent, et l’attente se fait longue, voire peu prometteuse. De nombreux clients de la Société nationale (...)