Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Rentrée solennelle 2018-2019 des avocats du barreau : Les temps du procès préoccupent les Hommes en toge

JPEG - 52.2 ko

« Les temps du procès » ! Ainsi est intitulé le thème de la rentrée solennelle 2018-2019 des avocats du barreau du Bénin. Effectuée le vendredi 16 novembre à Bénin Marina hôtel de Cotonou, cette rentrée a enregistré la présence des membres du corps diplomatique, du ministre de la justice, du président de la Cour constitutionnelle et des bâtonniers venus des pays de la sous-région et de l’Afrique. A travers une cérémonie fort simple animée par l’orchestre de la police républicaine, les avocats ont exprimé la nécessité de gagner de temps lors des procès. « Il ne suffit pas d’avoir de bons textes pour attirer les investisseurs, mais il faut que ceux qui les appliquent le fassent le plus rapidement possible. D’où l’importance de ce thème », a expliqué le président du comité d’organisation de cette rentrée solennelle. Ainsi, il est revenu au communicateur de décortiquer les différents types de temps dans la justice. Selon lui, le temps s’impose à tout le monde car, il est un élément du droit. A ce titre, il existe deux sortes de temps : le temps objectif qui est le déroulement du procès et le temps subjectif qui est façonné par les acteurs de la justice. Malheureusement, certains maux font perdre du temps et éloignent la justice de son objectif. « La justice est si lente chez nous si bien qu’elle se déconnecte de la réalité. A cela, s’ajoutent d’autres paramètres », a fait savoir le porte-parole des stagiaires. Il faut donc un dialogue constructif entre les acteurs de la justice afin de travailler en symbiose pour évoluer dans le temps, a conseillé le porte-parole du bâtonnier de l’Uemoa. Selon Sevérin Quenum, ministre de la justice, tout retard est un déni de justice. Son ministère s’emploie donc à mettre des matériels à la disposition des acteurs de la justice pour une célérité dans le travail. Car, pour lui, la justice doit faire preuve de fermeté et d’efficacité face à ceux qui veulent mettre à mal la sécurité collective. Pour Yvon Détchénou, bâtonnier de l’ordre des avocats du Bénin, le Bénin est dans le temps pour la concrétisation de certaines structures telle que la Caisse Autonome des Règlements Pécuniaires des Avocats (Carpa). Cette structure a pour but de centraliser dans un compte unique les fonds des avocats. Selon ses propos, le choix de la banque devant abriter ce compte est fin prêt et dans les jours à venir une conférence de presse sera animée pour lancer la Carpa.
Si le Bénin est dans le délai en ce qui concerne la création de la Carpa, il est par contre en retard dans la construction de la maison des avocats. Ainsi, le Bâtonnier a déploré cette situation et a fait savoir que c’est un local de 12 m2 qui sert de bureau à l’ordre des avocats. Il a donc souhaité que les travaux aillent plus vite afin que la prochaine rentrée se fasse dans la maison des avocats du Bénin.

21-11-2018, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
A quoi ça sert ? Telle était la question. Et, tous furent pris de court, cherchant en vain. Pourtant, chacun en usait et en abusait. Et si on (...) Lire  

En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Que mijote l’opposition ?
12-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Progressistes et républicains : les (...)
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2820

Réforme de la tarification : Les 9 avantages des nouvelles offres (...)
14-12-2018, Isac A. YAÏ
Tous les acteurs du secteur de la téléphonie doivent se conformer aux nouvelles règles de tarifications définies par (...)  

Lutte contre l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest : L’Abegief (...)
13-12-2018, Adrien TCHOMAKOU
Aucun pays n’est véritablement à l’abri des attaques terroristes. C’est un fléau qui a affecté déjà des pays limitrophes (...)  

Sécurité alimentaire : Un éveil à l’agroécologie face à la dégradation (...)
13-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En Afrique, les terres se meurent et contraignent les producteurs à épouser de nouvelles pratiques culturelles. Au (...)  

Santé et agriculture : Le Bénin opte pour un nucléaire de (...)
12-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Si minuscule soit-il, l’atome peut constituer aussi bien une menace pour la paix qu’un levier de développement. Le (...)