Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Sécurisation des frontières : Les douaniers béninois formés par les experts de l’Omd

JPEG - 51.4 ko

Dans sa quête permanente de la perfection, en vue de l’amélioration de son dispositif de répression et de sécurisation des frontières, l’administration béninoise se donne les moyens d’y parvenir. Lundi dernier à l’Infosec, la Direction générale des douanes et droits indirects (Dgddi) a tenu un séminaire national « Copes » de l’organisation mondiale des douanes (Omd). Pour le Dgddi, Charles Inoussa Sacca Boco, la lutte contre la fraude, le terrorisme et le financement du terrorisme, constitue un impératif pour les Etats qui doivent outiller les agents pour des actions plus efficaces sur le terrain. Selon lui, le programme Copes répond à ces objectifs à travers la mise en œuvre de mesures préventives et coercitives. « Le Copes promeut des pratiques professionnelles qui permettent aux services douaniers et aux services travaillant à la frontière de mieux appréhender les flux de marchandises, de personnes et de capitaux. De même, il dissémine les pratiques identifiées comme les plus efficaces au sujet de la collecte de la preuve…En effet, le Bénin évolue dans un environnement sous-régional où les questions de lutte contre la fraude et de sécurité aux frontières demeurent un défi de tout temps. A ce titre, une formation appropriée des Agents opérationnels reste l’une des solutions les plus appropriées… », a-t-il dit. Durant 5 jours, les agents de la douane auront à approfondir et affiner leurs connaissances à travers les modules proposés par deux Experts de l’Organisation mondiale des douanes. Pour Pierre Bertrand, Expert à l’Omd, les échanges vont s’articuler autour des thèmes tels que le flux des marchandises, le flux des passagers, le flux des capitaux, l’échange d’information, la coopération avec les autres administrations et la coopération avec le secteur privé. « Au terme de cette série de formations, les agents qui ont été désignés seront outillés sur les pratiques en matière de renseignements, de saisie, de lutte contre la fraude, la procédure devant les tribunaux, de gestion des affaires contentieuses. Voilà autant d’éléments que les auditeurs auront à suivre avec l’appui de nos deux experts de l’Omd », a ajouté Maurice Emiola Adefalou, Expert Formateur Copes. A en croire Charles Inoussa Sacca Boco, « les gens s’étonnent parfois que la douane envoient certains mis en cause en prison. Comme l’a dit l’expert, les procédures sont importantes dans le cadre de notre travail, je voudrais par cette occasion informer le public qu’en notre sein, nous avons des experts qui seront accrédités. Le Drri sera accrédité Copes et on aura la chance de former beaucoup d’autres ». Cette formation, selon lui, est la première d’une série de rencontres à l’issue desquelles d’autres experts seront aussi accrédités Copes.

Les avantages du Copes
Le programme Copes offre un avantage considérable. Il joue un rôle transversal puisqu’il impacte toutes les priorités de la lutte contre la Fraude de l’Omd, y compris le Programme d’Application des contrôles aux échanges stratégiques (Aces), le Programme de contrôle des Conteneurs (Pcc), le Projet d’établissement de communications opérationnelles sécurisées entre Aéroports internationaux et le Projet Inama. Le Copes qui est né de la prise de conscience par les Membres de l’Omd de la nécessité d’améliorer leurs standards en matière de recueil de la preuve, et ce afin de mieux intégrer l’action des services douaniers dans le cadre de la chaîne pénale et des problématiques liées à la sécurité aux frontières intéresse à plus d’un titre le Bénin. Il est alors attendu, au terme de cette formation, des officiers des douanes de type nouveau, bien aguerris sur des questions de fraude douanière, saisie et procédures judiciaires.

26-09-2018, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : Lassa, la fin d’un cauchemar
4-04-2019, Moïse DOSSOUMOU
Elle fait désormais partie du passé. L’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Lassa a été finalement vaincue. Au Bénin, cette affection dangereuse et (...) Lire  

Editorial : Le 28 de la division !
4-04-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les mémoires de Houngbédji
3-04-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Bonnes nouvelles de Tourou (...)
2-04-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tapis rouge pour la Cena
2-04-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Difficile consensus…
1er-04-2019, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2940

Enseignement supérieur : L’Uac organise un examen spécial pour les (...)
5-04-2019, Patrice SOKEGBE
L’Université d’Abomey-Calavi (Uac) lance un examen spécial à l’endroit de personnes ne justifiant pas du Baccalauréat ou (...)  

Insalubrité au marché Dantokpa : Des scènes répulsives aux abords des (...)
4-04-2019, La rédaction
Au marché de Dantokpa, les échanges se font par endroit dans une insalubrité notoire. Aux abords des collecteurs qui (...)  

Détournement des fonds alloués à la police : Le film des auditions (...)
4-04-2019, Adrien TCHOMAKOU
Le dossier de détournement des fonds de patrouille et de sécurité s’est ouvert hier à la Cour de répression des (...)  

Mauvaise gestion des milliards alloués à la police sous Yayi : La (...)
2-04-2019, Adrien TCHOMAKOU
Enfin, l’heure de vérité sur la gestion des milliards alloués à la police nationale sous le président Yayi Boni a sonné. (...)