Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Soutenance de thèse en foresterie à la Fsa : Les mesures de Alain Gbètoho pour la conservation de la Lama

L’Université d’Abomey-Calavi vient d’enregistrer un nouveau docteur en foresterie. Devant un jury constitué d’éminents professeurs, Alain Jaurès Gbètoho a soutenu sa thèse hier sur le thème « Structure, dynamique et stratégies de conservation de la biodiversité dans le cadre des changements globaux (Bénin, Afrique de l’Ouest) : cas de la forêt de la Lama ». C’était à l’amphithéâtre Houdégbé de l’Uac.

JPEG - 125.1 ko

A 31 ans, Alain Jaurès Gbètoho entre dans le cercle des docteurs de l’Université d’Abomey-Calavi. Il a, avec éloquence, défendu les résultats de ses travaux de recherche sur le thème : « Structure, dynamique et stratégies de conservation de la biodiversité dans le cadre des changements globaux (Bénin, Afrique de l’Ouest) : cas de la forêt de la Lama ». Cette thèse intervient dans un contexte où il n’existe véritablement pas de politique d’aménagement des forêts secondaires en Afrique de l’Ouest en général et au Bénin en particulier. En choisissant de travailler sur cette thématique, l’impétrant a dit vouloir rechercher les stratégies idoines pour la conservation de la forêt de la Lama, située dans partie Sud du Bénin. « La question de la gestion des forêts secondaires est cruciale. On entend par forêts secondaires, les forêts qui repoussent après une dégradation de la végétation naturelle. Mais au Bénin, ces végétations ne sont pas dotées de plan d’aménagement. Or sans l’aménagement, on ne peut pas leur garantir une gestion durable. Et donc nous nous sommes basés sur les données d’évolution de ces écosystèmes, données datant de 5 ans, pour pouvoir les aménager.

JPEG - 82.3 ko

Cela nous a permis de fournir les informations nécessaires à l’élaboration d’éventuels plans d’aménagement desdites forêts », a-t-il déclaré. Il a alors posé le diagnostic et proposé des mesures idoines dont la plantation mono spécifique, la réhabilitation, la restauration de l’écosystème et la succession naturelle. Ces propositions ont été appuyées par des arguments qui ont convaincu le jury constitué des professeurs Christophe Houssou, Bruno Herault, Gaston Akouègnon et Jean Claude Ganglo. A l’unanimité les membres du jury ont estimé que sa thèse est d’actualité et fait partie des premières études sur les forêts secondaires de l’Afrique de l’Ouest. Alors, ils lui ont décerné le titre de docteur de l’université d’Abomey Calavi avec la mention très honorable. Pour son directeur de mémoire, le Professeur Jean Cossi Ganglo , « ces résultats très éloquents permettent aujourd’hui de guider les travaux d’aménagement et de gestion durable des forêts partout où besoin sera ».
Helyette de SOUZA et Sinatou ASSOGBA (Stags)

29-05-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2580

Affaire Cnss-Bibe : Le procès de Mètognon reporté au 27 juin (...)
20-06-2018, La rédaction
Le syndicaliste Laurent Mètognon et ses coaccusés retournent pour quelques jours encore en prison. C’est la (...)  

Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées (...)
20-06-2018, La rédaction
Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre (...)  

Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de (...)
20-06-2018, La rédaction
Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs (...)  

Assainissement du secteur de la microfinance : Toboula se prépare (...)
20-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Nul n’a le droit d’exercer une activité de microfinance sans disposer d’un agrément. C’est un principe auquel le Préfet (...)