Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Spécialisation des journalistes : Le groupe ‘’Initiative 12’’ forme les professionnels des médias

Le devenir du métier de journalisme préoccupe le groupe ‘’ initiative 12’’. C’est dans ce cadre qu’un atelier de formation sur la spécialisation a été organisé à l’endroit des professionnels des médias. Le samedi 25 février dernier à la bourse du travail.

JPEG - 91.8 ko

Crée à l’issue d’une formation qu’ils ont suivie en 2012, le groupe ‘’initiative12’’ est une association de professionnels des médias qui se préoccupent du devenir des hommes des médias au regard de la situation actuelle de la presse béninoise. Après l’édition de 2016, les membres de ce groupe ont réédité l’exploit en organisant une nouvelle formation au profit de leurs collègues. « Les avantages de la spécialisation dans la presse », c’est autour de ce thème que les journalistes présents à cette formation ont été entretenus. Dans sa communication, Gérard guèdegbe a d’abord fait l’état des lieux de la presse béninoise. Selon lui, le journalisme qui se fait au Bénin est un journalisme de contemplation. Il urge alors pour les acteurs de cette profession, de se spécialiser dans un secteur précis afin de pouvoir vendre leur expertise ailleurs. Il nous faut des spécialistes des questions politiques, agricoles, environnementales et autres et pour y arriver, le journaliste doit être capable d’identifier un problème d’intérêt public, de l’analyser et d’apporter des réponses adéquates. Le journaliste ‘’touche à tout’’ doit disparaitre au profit de la spécialisation selon ce dernier. Dans son allocution, le coordonnateur du groupe ‘’ initiative 12‘’a expliqué la pertinence de leurs actions. Selon Patrice Soglo , les démarches du groupe ‘’ initiative 12‘’ résultent de la volonté des hommes qui le compose, d’apporter un plus à leur corporation, mais surtout à leur Nation. Représentant le Président Franck Kpotchémè, le secrétaire général de l’Upmb, Armand Adjagbo a salué cette initiative. « En dehors des associations faîtiers c’est heureux de voir des groupes professionnels qui se préoccupent de la formations des journalistes »s’est-il réjoui. Partenaire stratégique du groupe ‘’ initiative 12‘’, la Confédération des Syndicats Autonomes du Bénin (Csa-Bénin) était représentée par Annicette Edey. Pour elle, l’initiative est salutaire pour un développement de la presse béninoise. Cette dernière elle plaide pour qu’il y ait des journalistes spécialistes des questions syndicales.
Mickaël VOGBE & Lazarre TCHEZOUNME (Stags)

28-02-2017, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2580

Affaire Cnss-Bibe : Le procès de Mètognon reporté au 27 juin (...)
20-06-2018, La rédaction
Le syndicaliste Laurent Mètognon et ses coaccusés retournent pour quelques jours encore en prison. C’est la (...)  

Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées (...)
20-06-2018, La rédaction
Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre (...)  

Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de (...)
20-06-2018, La rédaction
Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs (...)  

Assainissement du secteur de la microfinance : Toboula se prépare (...)
20-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Nul n’a le droit d’exercer une activité de microfinance sans disposer d’un agrément. C’est un principe auquel le Préfet (...)