Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Tournée dans huit départements du Bénin : Guillaume Attigbé et des membres du Cnds font le point

Guillaume Attigbé, président du Conseil National du Dialogue Social (Cnds), accompagné de quelques collaborateurs, était face à la presse le mercredi dernier à l’Infosec de Cotonou. Objectif, faire le point de leur tournée du 22 au 26 octobre dans huit départements du Bénin. A l’en croire, cette tournée a permis de sensibiliser les travailleurs sur l’importance de l’existence du Cnds, et surtout de vulgariser le contenu de la charte nationale du dialogue social signée entre le gouvernement, le Conseil national du patronat et les centrales et confédérations syndicales. Au cours de cette conférence de presse, Guillaume Attigbé a mis l’accent sur l’indépendance du Cnds dans son fonctionnement et la gestion des crises sociales. « Il a, entre autres, pour missions, d’assurer la prévention et la gestion des conflits sociaux dans le respect des lois, règlements et conventions collectives du travail, sans toutefois se substituer aux structures administratives et judiciaires compétentes. Le Cnds sera donc ce que les travailleurs veulent qu’il soit », a-t-il précisé. Pour Guillaume Attigbé, le Cnds est créé pour prévenir et gérer les situations de crises au niveau des travailleurs. Ainsi, durant la tournée, la délégation du Cnds a entretenu les travailleurs et employeurs sur leurs droits et devoirs, surtout les engagements pris par chacun afin d’éviter les crises. « Cette tournée a été un contact direct avec les employés et employeurs. Ce contact était nécessaire compte tenu des préoccupations des citoyens sur le terrain. Ainsi, plus de 1000 recueils de la charte ont été distribués », a indiqué Guillaume Attigbé.
Pour Anselme Amoussou, membre du Cnds, cette tournée a été l’occasion de faire savoir aux travailleurs que la charte est pour eux ce que la Constitution est pour tous les citoyens. Tous les acteurs ont été donc invités à respecter leurs engagements pour la paix sociale.

2-11-2018, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Pour eux, c’est la délivrance. Pendant que plusieurs candidats attendus aux prochaines élections législatives ne savent pas à quel saint se vouer (...) Lire  

En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction
chronique culturelle : Retour à l’écriture
14-02-2019, La rédaction
En vérité : L’article 242 selon la Cena
13-02-2019, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Drame, larmes et après ?
18-02-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2880

Comè / Lutte contre la criminalité faunique : 2 présumés trafiquants (...)
18-02-2019, La rédaction
Le gouvernement du Bénin fait de la lutte contre la criminalité faunique son cheval de bataille pour la protection (...)  

Naufrage d’une barque sur le fleuve Niger : L’Anpc vole au secours (...)
18-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Du soutien, les rescapés du naufrage survenu, il y a quelques jours, sur le fleuve Niger à Karimama en ont reçu de la (...)  

Commune d’Abomey-Calavi : Un fétiche Tolègba prend feu à Godomey, (...)
18-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Le fétiche Tolègba situé au milieu de la rue à Godomey Denou, en face de l’église céleste en direction du Ceg Godomey a (...)  

Protection des obtentions végétales et des droits des agriculteurs (...)
18-02-2019, Isac A. YAÏ
Les organisations de la société civile réunies au sein de la Convergence globale des luttes pour la terre et l’eau (...)