Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Travaux de protection de la côte : Le Gouvernement stabilise l’érosion à l’Est de Cotonou

JPEG - 66.6 ko

Sous la menace des vagues qui rongent le continent, les populations situées à l’Est de Cotonou, entre le Chenal à Akpakpa-Dodomè et Ekpè peuvent souffler. Terminés plus tôt que prévu, les travaux inscrits dans le cadre de la 2e phase du Projet de protection de la côte ont permis un gain de plages à des endroits qui étaient dominés par l’océan. Et pour en arriver là, il a fallu draguer 1,5 millions m3 de sable en mer pour nourrir la plage sur une largeur de 150m. « C’est une protection côtière au moyen des ouvrages en enrochement à travers les épis. Il y a également le remblai hydraulique réalisé grâce à une drague aspiratrice. Ce remblai vise à nourrir le système de protection mis en place pour permettre au trait de côte de se stabiliser durablement. Nous avons un système qui fonctionne comme une série de pièges à sables que sont les ouvrages », a expliqué Philipe Zoumènou, Coordonnateur du Projet de protection de la côte à l’Est de Cotonou.
« L’érosion ne pourra plus avancer »
Un pas vient ainsi d’être fait pour la stabilisation de la côte. Mais le défi immédiat reste la maîtrise de l’érosion dans la durée, surtout en période de marée haute, avec des vagues de 1,5 m poussées par des vents forts. « En période de haute marée, le système aura tendance à redéployer le sable. Mais cette érosion conceptuelle va s’amortir aussitôt en période de basse marée. Au fil des alternances des saisons, le trait de côte va se stabiliser au point où l’érosion ne pourra plus avancer. Nous faisons un suivi systématique de tout le système pour voir s’il n’y a pas de mouvements qui nécessiteraient des interventions. Ce ne sont pas des ouvrages construits pour être laissés à eux-mêmes », a-t-il déclaré. A Akpakpa Donatin, il est prévu l’aménagement d’un lac marin avec la construction d’une digue entre l’épi de Siafato et l’épi 1 sur 700 m. Cette zone de basse agitation marine créée pourra permettre le développement d’activités nautiques et touristiques, de quoi déboucher sur la débilitation des historiques hôtels Plm Alédjo et El Dorado.

2-01-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU


CHRONIQUES

En vérité : L’article 242 selon la Cena
13-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
La polémique n’a jamais été aussi forte. L’article 242 du code électoral relatif à l’attribution des sièges aux législatives est diversement interprété (...) Lire  

Editorial : Un pas vers l’identité !
13-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tous logés à la même enseigne
12-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux a la peau dure !
12-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les leçons d’un procès
11-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Champ libre pour l’agriculture (...)
11-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2850

Wiki loves Africa 2019 : Le cnfc accompagne les wikimédiens du (...)
12-02-2019, La rédaction
Dans le cadre du lancement du concours Wiki Loves Africa 2019, ils étaient une vingtaine à participer à une séance de (...)  

Lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du (...)
11-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Les autorités d’enquête et de poursuite pénale, maillons clés en matière de la lutte contre le blanchiment de capitaux et (...)  

Projet de gestion des déchets dans le Grand Nokoué : José Tonato (...)
11-02-2019, La rédaction
Dans le Grand Nokoué, le Gouvernement change de fusil d’épaule quant à la gestion des déchets. Le ministre du cadre de (...)  

Promotion des droits de l’enfant : Globe, un monde plus juste (...)
11-02-2019, Isac A. YAÏ
Un géant globe décoré par 7500 photos d’enfants pour promouvoir leurs droits. Cette initiative de l’association (...)