Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Can Maracaña Ouaga 2016 : La Côte d’Ivoire réalise le double sacre

Ouagadougou a été la capitale du Maracaña les 17 et 18 septembre 2016 et ce, à l’occasion de la Can de la discipline qui a connu la participation de six pays.

Six pays à savoir le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Togo, le Niger, le Mali et le Burkina Faso se sont donné rendez-vous à Ouagadougou pour célébrer la grand-messe du Maracaña. Après donc Yamoussoukro en 2012, Charlemagne Bleu la cheville ouvrière de la promotion de la discipline fait ensemble avec les siens le chemin de la vulgarisation du Maracaña. Deux catégories étaient en compétition, les vétérans et les seniors. Deux jours durant les six pays participants ont rivalisé de talents pour enfin parvenir à la finale. La Côte d’Ivoire a sorti le Bénin en demi-finale des vétérans et son adversaire, le Niger s’est facilement défait de l’équipe championne en titre de la compétition, le Togo par un score de 3-1. Chez les seniors, le Niger mené 2-0 par le Mali a refait son retard avant de clouer au pilori le Mali 6-5 aux tirs au but. La Côte d’Ivoire va l’accompagner grâce à sa difficile victoire 1-0 sur le pays organisateur. Le tableau de la finale qui va se révéler une première à travers les résultats a consacré la Côte d’Ivoire vainqueur aussi bien chez les seniors que chez les vétérans. Score identique acquis au terme du temps réglementaire 1-0 face au Niger double finaliste et révélation en termes de progression et de performance dans la compétition. Le Togo cède donc sa couronne à la Côte d’ivoire chez les vétérans et la Côte d’Ivoire chez les seniors confirme sa suprématie dans la catégorie. Ouaga 2016 rentre dans les annales de l’histoire du Maracaña. Rendez-vous est pris pour septembre 2017 au Mali. Mais avant, les jeux de la francophonie sont prévus pour Juillet 2017. Il faut noter que la cérémonie de clôture a été rehaussée par la présence du Roi des Mossi, le Mogo Naba. La bonne nouvelle pour le Bénin, c’est la désignation de Mathias Combou, Secrétaire général de la Fédération béninoise de Maracaña au poste de Secrétaire générale à l’organisation de la Fédération internationale de Maracana et disciplines associées (Fimada).
Akimey HOUSSEINI (Envoyé spécial à Ouagadougou).

19-09-2016, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Azannaï en sapeur-pompier
24-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
La barque de Candide Azannaï tangue. Les militants du parti « Restaurer l’espoir » ne jouissent pas des fruits de leurs labeurs. Dans leurs rangs, (...) Lire  

Transversal :Le Gabon au tapis !!!
23-01-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Carnet noir : Le ministre Théophile Montcho a tiré sa (...)
12-01-2017, Ambroise ZINSOU, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240

entretien avec Athanase Bocco, membre du comité transitoire (...)
19-01-2017, Ambroise ZINSOU
Membre du Camp Victorien Attolou pour siéger au sein du bureau exécutif transitoire consensuel, le président (...)  

Etienne Kossi à propos du sport béninois « …Le football béninois (...)
18-01-2017, Ambroise ZINSOU
Ancien ministre des sports, Etienne Kossi jette un regard sur le sport béninois en général et le football en (...)  

Carnet noir : Le ministre Théophile Montcho a tiré sa (...)
12-01-2017, Ambroise ZINSOU, Arnaud DOUMANHOUN
Ancien ministre de la jeunesse des sports et loisirs dans le premier gouvernement du président Boni Yayi en 2006, (...)  

Crises cycliques à la Fédération béninoise de football : Clap et fin (...)
26-12-2016, Ambroise ZINSOU
La crise à la Fédération béninoise de football relève désormais du passé. Dans une salle d’audience du Palais de la (...)