Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Eliminatoire Chan Kenya 2018 : Le nul rassurant du Bénin en déplacement face aux éperviers du Togo Naguib ALAGBE

JPEG - 317.6 ko

‘’ Il va falloir ne pas se leurrer. Techniquement, ils étaient un cran au-dessus’’. Cet Aveu de Jean Paul Abalo, en fin de match, entraineur des éperviers locaux, résument assez bien la prestation des poulains d’Oumar Tchomogo pour ce match allé comptant pour les éliminatoires du Championnat. Dans l’antre du stade de Kéguey ce dimanche, les éperviers locaux ne se sont guère laissés intimider. Bien au contraire, les coéquipiers de Mama Séybou après quelques minutes d’atermoiement, ont pris le match à leur compte et ont clairement maitrisé leur sujet jusqu’à l’ouverture du score sur un tir placé Marcelin Koukpo, juste avant la pause.
La seconde partie quant à elle, sera un peu plus laborieuse. Cueilli à froid au retour des vestiaires avec l’égalisation des éperviers dès la 47ème minute, les écureuils locaux vont baisser quelque peu de régime sans pour autant se laisser découvrir. Mieux, ils reviendront peu à peu dans le match et aurait même pu faire un hold-up n’eut été une parade salvatrice du gardien adverse en toute fin de Match. En somme une prestation plus que moyenne des Béninois salué d’ailleurs en conférence de presse par le sélectionneur de l’équipe togolaise. ‘’On sent qu’ils l’ont bien préparé, ils sont plus en jambe et ont montré de belle chose. Nous avons une semaine pour essayer de travailler nos lacunes avant le match à Cotonou’’ a- t-il ajouté. L’entraineur Adjoint des écureuils à quant à lui, semblé peu moins satisfait des siens. ‘’Le match était largement à notre portée, on aurait pu l’emporter. Malheureusement ont doit se contenter du point du nul. Maintenant il faut se pencher sur le match retour et procéder aux réajustements nécessaires’’ a- t-il précisé. Un match retour très attendu des Béninois, qui, en plus de l’avantage du but à l’extérieur partent avec un fort ascendant psychologique. Toutes choses qui donnent à espérer, quoiqu’il faille là encore donner le tout pour lr tout.

18-07-2017, Naguib ALAGBE


CHRONIQUES

En vérité : La grande attente des travailleurs
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Elles sont dans l’attente des élections professionnelles. Les centrales et confédérations syndicales rongent leur frein. Depuis 8 ans, plus rien n’a (...) Lire  

Editorial : Alcootest, attention double (...)
19-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Plaidoyer pour la fête des paysans
18-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Ils nous font regretter Mandela (...)
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un visionnaire pour foot malade (...)
17-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tournant décisif !
16-07-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : La galère du football béninois
17-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Temps additionnel : Héroïques Bleus
11-07-2018, Ambroise ZINSOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | 270

Rayonnement du Football béninois à l’international : Comme la (...)
17-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
La discipline, l’organisation, la vision et la détermination. Avec ces qualités, il est possible de soulever des (...)  

Promotion des activités sportives : La construction de 21 stades (...)
5-07-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le cabinet d’architecture « Artech » a désormais carte blanche pour procéder à la mise en œuvre du projet de construction (...)  

Entretien avec Océane Ganiéro, Karatéka : « Sur le Tatami, je suis (...)
20-06-2018, Isac A. YAÏ
« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». 5 fois championne ouest africaine et championne (...)  

Signature d’accord de représentation : Océane Ganiéro, ambassadrice (...)
22-05-2018, Isac A. YAÏ
La marque Yamaha a désormais une ambassadrice. Elle a pour nom Océance Ganiéro. Cette jeune et talentueuse athlète (...)