Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Tournoi de l’Ufoa/Sénégal-Bénin : 4-0 : Oumar Tchomogo et ses poulains désillusionnés

Crédités d’une courte victoire (1-0) face aux Eléphants de la Côte d’Ivoire vendredi dernier dans le cadre de la première journée des matches de poules du tournoi de l’Union des Fédérations ouest-africaines de football (Ufoa/ Ghana 2017), les Ecureuils du Bénin ont été corrigés (4-0) par les Lions de la Téranga du Sénégal hier dimanche pour le compte de la deuxième journée.

JPEG - 317.6 ko

Dégagements à l’emporte-pièce, difficile d’aligner trois passes, inefficacité devant les buts adverses, etc. C’est le spectacle offert hier par les Ecureuils du Bénin lors de la deuxième journée des matches de poules du tournoi de l’Union des Fédérations ouest-africaines de football (Ufoa) qui se déroule à Cap Coast au Ghana. Auréolés d’une victoire (1-0) flatteuse vendredi dernier face aux Eléphants de la Côte d’Ivoire lors de la première journée après celle (2-0) acquise plus tôt face au Cap-Vert lors des rencontres de barrage, les Ecureuils du Bénin se sont déjà vus trop beaux avant d’aborder le match face aux Lions de la Téranga du Sénégal. Mais leur rêve s’est très tôt mué en cauchemar. Oumar Tchomogo et ses poulains ont été corrigés par des Sénégalais qui avaient perdu leur premier match face aux Nigériens. Donc, pour Oumar Tchomogo, la rencontre face au Sénégal devrait avoir pour objectif une victoire ou au pire des cas un nul. Mais la déception a été totale puisque, menés (2-0) en première partie, les Ecureuils du Bénin vont encaisser deux autres buts en deuxième période. L’équipe dans l’ensemble, a perdu le Nord avec son fameux système 4-2-3-1. Au finish, la note a été salée avec quatre buts encaissés contre zéro marqué. Ainsi, Les Ecureuils compromettent leur chance de qualification puisque pour le compte de la troisième journée, ils doivent forcément gagner le Mena du Niger et soigner leur goal différentiel. Une mission qui n’est pas impossible mais très difficile. Il faut rappeler que ce tournoi est réservé uniquement aux joueurs évoluant dans l’espace sous régional.

18-09-2017, Ambroise ZINSOU


CHRONIQUES

En vérité : La grande attente des travailleurs
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Elles sont dans l’attente des élections professionnelles. Les centrales et confédérations syndicales rongent leur frein. Depuis 8 ans, plus rien n’a (...) Lire  

Editorial : Alcootest, attention double (...)
19-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Plaidoyer pour la fête des paysans
18-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Ils nous font regretter Mandela (...)
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un visionnaire pour foot malade (...)
17-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tournant décisif !
16-07-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : La galère du football béninois
17-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Temps additionnel : Héroïques Bleus
11-07-2018, Ambroise ZINSOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | 270

Rayonnement du Football béninois à l’international : Comme la (...)
17-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
La discipline, l’organisation, la vision et la détermination. Avec ces qualités, il est possible de soulever des (...)  

Promotion des activités sportives : La construction de 21 stades (...)
5-07-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le cabinet d’architecture « Artech » a désormais carte blanche pour procéder à la mise en œuvre du projet de construction (...)  

Entretien avec Océane Ganiéro, Karatéka : « Sur le Tatami, je suis (...)
20-06-2018, Isac A. YAÏ
« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». 5 fois championne ouest africaine et championne (...)  

Signature d’accord de représentation : Océane Ganiéro, ambassadrice (...)
22-05-2018, Isac A. YAÏ
La marque Yamaha a désormais une ambassadrice. Elle a pour nom Océance Ganiéro. Cette jeune et talentueuse athlète (...)