Sica Yolande Francisco au sujet de la Rencontre des Entrepreneurs de France : "Patrice Talon était suffisamment pertinent et factuel dans son discours"

Patrice SOKEGBE 2 septembre 2022

Seul chef d’État africain invité aux Rencontres des entrepreneurs de France (REF), le président Patrice Talon a échangé avec les Entrepreneurs de France ce mardi 30 août 2022 à Longchamp. A cette occasion, le chef de l’Etat béninois a vanté la destination de son pays aux investisseurs de l’hexagone afin de les convaincre d’y investir. Etait également présente à cette rencontre, l’Elue communale de Ouidah Sica Yolande FRANCISCO. A travers l’interview ci-dessous, l’actrice politique se dit impressionnée par la demarche du Président Patrice TALON dont la vision est de vendre la Destination Bénin.


Vous avez pris part à la Rencontre des entrepreneurs de France hier. Le Chef de l’Etat Patrice Talon a vendu la destination Benin. Quelles sont vos impressions ?

Comme vous le savez, j’ai effectivement pris part à la Rencontre des Entrepreneurs de France, édition 2022 (REF 2022), organisée par le MEDEF, (Mouvement des Entreprises de France).
Lors de cette Université d’été du MEDEF, honneur à été fait au Président Patrice Athanase Guillaume TALON, en tant que unique chef d’État à y prendre part.
Il est donc clair que côté Afrique, il fait figure d’invité vedette, qui se retrouve au bon endroit, connaissant son parcours et son passé de remarquable et éminent entrepreneur. Être convié à cet influent rendez-vous économique, cela va s’en dire, c’est incontestablement s’offrir la plus belle opportunité, la meilleure des tribunes pour mettre en avant les acquis et le potentiel du Bénin du Nouveau Départ. Dès lors en Homme avisé et à l’aise dans un environnement où il a en partage avec les participants le même code génétique à savoir : l’Ambition, la Discipline, le Labeur.
C’est donc avec aisance et dans un langage tout à fait adapté à son public qu’il a réussi à convaincre ce dernier de l’importance de de s’intéresser au Bénin d’aujourd’hui. Il était suffisamment pertinent et factuel dans son discours.
Par exemple en se fondant sur son expérience personnelle il a expliqué comment il est efficace de transposer les recettes qui ont réussi en tant qu’entrepreneur et de les dupliquer. Tout en reconnaissant avoir été un brillant et grand chef d’entreprise, il n’a pas manqué de rappeler les facteurs qui ont engendré ce succès, l’ont sous-tendu, voire entretenu. Selon lui, pour maximiser la chance de réussir et atteindre les objectifs de développement dans la durabilité, il est nécessaire, incontournable et impérieux de se doter d’ambition, de vision, de discipline et de travailler avec acharnement.
C’est avec de francs applaudissements que ces propos ont été accueillis.
En vérité, l’enthousiasme et l’engouement qui accompagnaient sa présence sur les lieux révélaient à suffisance le degré de satisfaction et d’admiration du public.
En clair je n’hésiterai point à dire qu’il a su convaincre sa cibles à venir investir chez nous au Bénin. Mieux encore et toujours en partant de sa propre expérience et fort des résultats probants, il a visiblement réussi à rassurer les potentiels investisseurs en ce qui concerne la stabilité politique du pays, les orientations socioéconomiques et financières et les dispositions incitatives à l’investissement aussi bien national qu’international.
En tout tout au long de sa communication, et compte tenu des applaudissements très vibrants qui accompagnaient ses déclarations, j’étais envahie par un sentiment de fierté, avec l’impression de voir mon pays entrain de confirmer sa renaissance et son entrée dans une nouvelle ère glorieuse.
Le sentiment de fierté devenait plus intense quand les participants spontanément se rapprochaient de la délégation béninoise pour exprimer leur admiration et désir pour certains de vouloir connaître un peu plus le Bénin et le regret pour d’autres compte tenu de leurs âges de ne plus pouvoir tenter l’aventure.
Bref ! Quand on a connu l’émotion de cette rencontre et qu’on a pu mesurer l’aisance des participants face à la présentation des réformes austères mais efficientes adoptées par le gouvernement, on est amené à réexaminer sa conscience et à se dire qu’il est vital de passer par ces phases assez dures pour garantir un avenir plus certain à la postérité.

Avez-vous eu l’impression que les Entrepreneurs ont été emballés par les réponses du Président de la République ?
En tenant compte du contexte et en ayant observé les réactions enthousiastes de part et d’autre, il est évident que le public a été suffisamment séduit par l’exposé du Président de la République.
Le message de ce dernier, lui même homme d’affaires à succès semble avoir trouvé plein écho chez ses pairs. Il a répondu à des préoccupations de ces derniers qu’il maîtrisent parfaitement ayant été longtemps un des leurs.
Nul doute que pour le Président de la République que son but en répondant à cette invitatation c’est d’abord et avant tout de faire passer un message : le Bénin a besoin d’investissements, mais aussi de partenaires impliqués, capables de l’aider à surmonter les difficultés financières nées de la crise inflationniste mondiale. Et ine fois encore observant le saticefecit général à lui délivré, on peut affirmer valablement qu’il a fait le job. Les perspectives d’investissement ont été très adroitement présentées et le Bénin bien justement indiquée comme une Oasis de progrès et d’avenir.
Ainsi la question syndicale, la législation au niveau des grèves de même qu’au niveau du contrat de travail des jeunes, telles qu’évoquées par le Président de la République ont été abondamment applaudies par le public comme pour vouloir dire : celui-ci a bien compris nos préoccupations.
Par ailleurs, à observer l’engouement et l’intérêt affichés par la presse et les participants à l’égard du Président, on se réjouit de savoir qu’il a fait mouche et qu’il a réussi son pari, celui de susciter la curiosité et l’envie des potentiels investisseurs candidats à connaître davantage le Bénin et à y investir.

Quelle leçon peut-on tirer de cette Rencontre ?
Cette rencontre peut être considérée comme un véritable tremplin pour le Bénin d’aujourd’hui lui permettant de faire son entrée dans la scène économique internationale par la grande porte. Selon moi, c’est une belle opportunité de tester son image, sa notoriété et de confirmer sa marche inexorable vers le développement et surtout de consacrer son entrée dans le concert des États qui se donnent le moyen à force d’ambition, de discipline et de labeur de prétendre au titre d’État-Nation Développé.
Pour finir, on peut estimer que cette Rencontre, a contribué à sa manière à révéler le Bénin à la fois à lui-même et aussi et surtout aux autres puissances économiques.
La leçon a tiré de cette rencontre est surtout celle que nous enseigne le parcours d’entrepreneur à succès du Président et qui est fondé sur la bonne application de la recette qu’il a livrée à tous .
Savoir faire bon usage des ingrédients précieux que sont : Ambition - Discipline - Labeur.





Dans la même rubrique