En toute sincérit : Notre maison, ma surprise

La rédaction 12 juin 2020

Des années de sacrifices et je me retrouve incomprise de tous. Même mon mari, celui pour qui j’ai fait tout ça ne reconnaît point mes efforts. Et pourtant, ce que j’ai réalisé est pour nous, notre famille, mon mari, mes enfants et moi.
Notre histoire d’amour a commencé alors même que nous étions encore sur les bancs de l’école. Du chemin nous en avons fait ensemble. Des moments les plus durs, aux moins durs sans oublier les occasions de joie intenses que nous en avons connues. Mon mari a toujours été là pour moi. C’est un homme bien, je me demande parfois si je mérite un tel homme dans ma vie. Il est loin d’être parfait mais il sait jouer son rôle, un peu plus qu’il n’en faut parfois et c’est d’ailleurs pour ça que je l’aime et il en sera toujours ainsi toute ma vie durant.
Quand j’ai eu mon premier emploi, je me suis fait une promesse. Construire une maison pour nous. C’est pour moi la meilleure façon de remercier mon homme pour son dévouement, son engagement et sa disponibilité à mes côtés. Des années après nous y sommes. Notre maison est maintenant habitable, elle reste encore un peu inachevée mais toute modestie gardée je suis fière du résultat. C’est une construction moderne, une maison quatre pièces avec terrasse et jardin, tout ce dont rêve une petite famille pour en finir avec la location.
Mon rêve est maintenant devenu une réalité, et je décide d’informer mon mari. Je lui annonce la nouvelle dans l’espoir que nous sortions dans les tout prochains jours de la maison locative que nous habitons mais monsieur pique une crise de colère. Il était méconnaissable, je ne l’ai jamais vu dans un tel état après toutes ces années de vie commune.
J’essaie de lui faire entendre raison, mais rien n’y fit. Mon mari ne comprend pas pourquoi pendant tout ce temps, je ne lui ai rien dit de ce projet devenu aujourd’hui une réalité.
J’en connais autour de moi qui se réjouirait d’avoir une femme capable de prendre une initiative du genre.
Ma vie est devenue un enfer alors même que je me suis privée de tout depuis fort longtemps pour le bonheur de ma famille. Tout était pourtant clair et simple pour moi. Je voulais une maison pour nous, une maison construite par moi au prix de mes efforts, pour ma famille. Une façon de remercier mon mari pour tout ce qu’il a fait pour moi et rien de plus. Mais mon mari ne me comprend pas, sa famille non plus et personne ne veut comprendre.
Zakiath LATOUNDJI





Dans la même rubrique