En toute sincérit : Tout pour un bébé

La rédaction 5 juin 2020

C’était le jour tant attendu de notre vie. On l’a souhaité. On a prié de toutes nos forces. Les choses se sont très bien passées et nous étions les plus heureux. Notre mariage. La fête a été belle. Nous étions fiers de nous parce que nous avions eu une fête à notre image et à notre goût. Mais une phrase est restée dans ma tête. Presque tous les invités en partant me soufflaient à l’oreille ‘’C’est pour quand le bébé ?’’ D’un sourire large je répondais ‘’C’est pour bientôt’’. J’étais convaincue que dans les jours à venir, je goûterais à la joie d’être mère.
Au début c’était amusant, presqu’un jeu. Mais au bout de quelques mois voie quelques années, la chose devenait de plus en plus préoccupante. Et pourtant, nous avions tout pour être heureux, une vie formidable, un bon travail tout mais alors tout, sauf un bébé. J’avais toujours eu des cycles irréguliers, je n’étais pas toute jeune, certes, mais 34 ans, ce n’est pas si vieux pour tomber enceinte. J’avais l’habitude de me le répéter pour me remonter le moral. Pourtant, tous mes tests de grossesse sont restés désespérément négatifs. Notre couple faisait face à une infertilité dont on devait se rendre à l’évidence. On en souffrait énormément. Faire l’amour était maintenant pour nous comme un devoir avec pour seule finalité d’avoir un enfant. Mais pour tout le monde, c’est moi le problème. A chaque fois la question me revenait à moi alors que je ne suis pas la seule personne concernée. C’était le problème du couple mais je devais presque toute seule en assumer la responsabilité. Mieux je devais inévitablement trouver la solution appropriée alors même que mes bilans et analyses de santé sont bons.
C’était à moi et moi seule d’ingurgiter les décoctions de plantes, subir les rituels, bref me battre de toutes mes forces pour que le cercle de famille applaudisse à grands cris l’arrivée de notre enfant.
Pourquoi tous les regards sont tournés vers la femme dans des situations pareilles ? L’incapacité de la femme à concevoir engendre dans le couple une incompréhension entre les deux partenaires. Ce qui malheureusement a des répercussions sur la stérilité.
La concrétisation du désir de maternité est un processus compliqué dans lequel chacun des partenaires a son rôle à jouer. Cette situation est difficile à vivre pour les couples qui souhaitent devenir parents mais qui n’y parviennent pas. Fort heureusement, la science multiplie les recherches sur le sujet. Elle propose plusieurs traitements liés bien évidemment aux causes du mal. Il y a alors de quoi être optimiste, l’espoir est permis.





Dans la même rubrique