Cédric Akomou dit ‘‘Le Chauve, l’Avatar national’’ : Une pépite de l’humour béninois, aux couleurs prometteuses

5 juillet 2022

Le showbiz béninois connait un essor considérable ces dernières années avec l’éclosion de nouveaux talents. De nombreux jeunes font un travail remarquable dans l’univers humoristique au Bénin. Cédric Akomou fait partie de ces jeunes. De par son talent hors pair, sa place dans l’arène humoristique béninois n’est plus des moindres. Découvrez cette pépite dans ce portrait.

Natif de Hwahoué, un quartier de la ville de Bohicon, Cédric Charbel Akomou est né le 27 août 1999 à Cotonou. Issu d’une famille polygame de neuf enfants, l’humoriste surnommé ‘‘Le Chauve’’ ou encore ‘’l’Avatar national’’ est le benjamin de sa génitrice. En 2004, il prenait le chemin de l’école pour la première fois. Après six années d’études à l’École Primaire Privée (Epp) ‘‘La Relance’’ de Adogléta sis à Akpakpa, il obtient son premier diplôme scolaire, le Certificat d’études Primaires (CEP) à l’âge de 11 ans. Désormais collégien, Cédric Akomou poursuivra ses études secondaires au Collège d’Enseignement Général de Sègbèya situé dans le troisième arrondissement de Cotonou. Travailleur et passionné des lettres, il décroche son Brevet d’Études du Premier Cycle (Bepc) et son Baccalauréat série A2, respectivement en 2014 et en 2018.
Son amour pour la langue anglaise le porte vers la Faculté des Lettres, Langues, Arts et Communication (Fllac) de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) vers la fin de l’année 2018. Il y passe deux années avant de tourner définitivement le dos à la vie estudiantine. Dès lors, le jeune béninois ne vivra que pour sa passion : l’humour.

La genèse de sa carrière humoristique
De teint clair et avec une taille de 1,80 mètre, Cédric Akomou a été un enfant hardi par le passé. Au collège, il faisait partie de ce groupe d’apprenants assidus en classe qui ne passaient jamais inaperçus devant les enseignants. Brillant, respectueux et extraverti, Cédric Akomou découvre son talent à partir de la classe de 5ème avec la danse et le théâtre. Dès lors, s’est-il illustré maintes fois, pendant les journées culturelles, depuis son intégration dans « la troupe de fou rire » de son collège. Alors que ce début ne semblait pas faire long feu, le jeune humoriste avoue : « je ne savais pas qu’un jour, ça allait devenir plus sérieux comme ça ». Cependant, son avenir d’humoriste va s’accrocher à une opportunité de formation saisie fortuitement. En effet, alors que le Fonds d’aide à la culture (Fac) en partenariat avec l’association Ife culture initiait une formation pour les aspirants au métier d’humoriste, Cédric Akomou décide de tenter sa chance. Il est retenu parmi les 9 candidats choisis sur la centaine, et reçoit son attestation d’humoriste le 29 août 2020. La machine à faire régaler le public à travers l’humour prend corps désormais chez le natif de Bohicon. Et son parcours débuta…

Un palmarès au parcours impressionnant pour une pépite
Au lendemain de sa formation, les petites scènes vont commencer par jaillir, lui donnant des expériences inédites. Sa détermination et sa rage de réussir dans cette nouvelle arène, le pousse à organiser son premier spectacle en octobre 2020, en collaboration avec 3 autres humoristes, sortis tous de la même maison de formation. Il s’agit de Abdoul Aziz Ossa, Franky Medley Hountondji et Pascal Brathier Abiona, dans ‘‘The Juniors of Humor’’. Quelques semaines plus tard, il participe à un concours culturel parrainé par le doyen Pierre Zinko, alias ‘‘Eléphant Mouillé’’. Le 6 décembre 2020, au terme de la finale, il sort champion de la catégorie humour, remportant ainsi le premier trophée de sa carrière artistique débutée après six mois environ. Il ne compte point s’arrêter en si bon chemin, sur ce seul trophée remporté jusque-là. Comme le bonheur n’arrive jamais seul, il s’en est suivi plusieurs sollicitations de la pépite qui venait de se hisser sur l’arène humoristique béninoise. Toujours en décembre 2020, il est invité pour la première fois à l’ORTB précisément dans les locaux de la chaîne BB24 pour le compte de l’émission "No Piden"... En janvier 2021, il participe au casting du canal comedy club Cotonou de canal+. Retenu parmi tant d’autres humoristes, il eut la chance d’être parmi ceux qui ont foulé la scène du canal comedy club Cotonou, dont la diffusion fut faite en juin 2021. A ce spectacle, il a ébloui plus d’un, grâce à son concept et son esprit d’imagination, qui a incarné la « Casa de Papel », à l’africaine. En août 2021, il organise avec ses trois amis sus-cités, la deuxième édition de ‘‘The Juniors of Humor’’ à Africa sound city, un spectacle qui fut un succès ; où ils ont d’ailleurs fait l’exploit du guichet fermé. L’expérience que lui ont conférée ces différents spectacles, lui a permis de s’illustrer à travers plusieurs autres scènes, à l’exemple de ceux avec le doyen Elifaz (Carire 2022), qui ne cesse de faire beaucoup pour la jeune génération d’humoristes. Sans prétention aucune, il a été sur beaucoup d’événements, comme les finales des concours Miss "intello" "modash" "luli fashion" "blackdash" ; acteur principal d’un clip du groupe Secret " Mahu Na Blo" ; et a collaboré plusieurs fois avec son grand partenaire El Lario.

Concept et défi
Le Stand Up qu’il fait sur scène fait de lui un humoriste à suivre de près. Afin de se démarquer de la masse et de se donner une identité humoristique, Cédric Akomou a voulu développer le concept des jeux de mots avec le public ; un concept qui vise à faire parler également le public. « C’est l’une de mes particularités sur scène », nous a-t-il confié. Afin de se faire connaître à travers son art humoristique et d’avoir une visibilité sur la toile, il a parallèlement opté pour de petites vidéos sur Facebook et autres réseaux sociaux. Des séquences dans lesquelles il a déjà eu à jouer avec Axel Merryl, sans oublier ses nombreuses collaborations avec ‘‘Frido’’, connu sous le nom de ‘‘Tantie Sophie’’. Aussi capricieux qu’il est, il n’a pas manqué d’avoir le soutien de sa famille. Il a d’ailleurs réalisé plusieurs séquences avec sa maman.

Un humoriste chauve
Déjà à 22 ans, il est parmi ces jeunes à qui la calvitie n’avait pas fait cadeau. Alors qu’il était appelé à être chauve, il a pris la résolution de se raser la tête, histoire d’anticiper et de s’y habituer. Au départ, cela n’avait l’air de rien mais en 2021, son collègue Aziz le désigne Avatar national, « avatar comme Ang du dessin animé ». Ce pseudo, et celui de ‘‘Chauve’’, explosent sur la toile, faisant de lui un humoriste chauve, de renom. Alors qu’on pourrait penser qu’il est frustré, il avoue avoir pris cela pour une grosse force ; il en est d’ailleurs fier.

Perspectives d’un talent prometteur
En moins de deux ans, le jeune humoriste s’est déjà hissé sur la scène nationale et entend faire la fierté du 229, d’ici quelques années. Etudiant, agent commercial, le jeune humoriste pense poursuivre ses études plus tard et veut bien faire de sa carrière, un métier. Toutefois, il garde les pieds sur terre, puisque la vie artistique au Bénin n’est pas une sinécure. « Si je n’étais pas humoriste, j’aurais été un slameur (sourire)…ndlr », a-t-il laissé entendre, pour faire savoir ses rêves et son amour pour l’écriture. Huissier de justice au cours primaire (rêve), un grand écrivain et enseignant au cours secondaire (rêve), et aujourd’hui humoriste, Cédric Akomou voudrait tout simplement devenir ce grand homme, influent et incontournable dans son domaine, comme le souhaitent d’ailleurs sa famille et son entourage. De plus en plus sollicité pour son talent, Cédric Charbel Akomou a plusieurs projets en instance dont notamment l’acte 3 du spectacle ‘‘The Juniors of Humor’’ qui aura lieu le 13 août prochain. A quoi faut-il s’attendre de cette pépite Béninoise de l’arène humoristique ? Les prochains jours nous le diront.
Arsène AZIZAHO (Coll)





Dans la même rubrique