Chrystallin yémanlin Montcho, Photographe Touristique et Culturel : « Valoriser le Benin à travers mes œuvres, est mon objectif »

21 juillet 2021

Chrystallin Montcho est originaire de la commune de Lokossa et photographe depuis 6ans. Il est lauréat du 1er prix "Semaine de la photographie du Bénin et Lauréat "100 plus belles photos du Bénin" dans la catégorie Nature avec les éditions Miwa en 2019. Actuellement il est le photographe titulaire de la Startup "KUNDA’S TALENTS". A travers cette interview ; il nous parle de son amour pour la photographie et sa culture sans oublier l’exposition à laquelle il participe avec un de ses compatriotes.

Vous participez actuellement à une exposition. De quoi s’agit-il ?
C’est une exposition photo collective qui porte sur le thème « Ma culture à travers mon objectif » et regroupe 3 artistes dont un Comorien. C’est le Centre culturel « To Tché wè » qui abrite l’évènement du 14 au 20 juillet prochains.

Pourquoi avez-vous choisi de participer à cette exposition ?
C’est pour révéler notre pays le Bénin et en même temps connaitre aussi une nouvelle en occurrence celle de l’Union des Comores, autrement c’est un brassage de cultures entre nos deux pays. Mon travail est de faire connaître le Bénin, parler de mon pays à travers mes œuvres. Ici il s’agit de la tradition, j’ai évoqué la religion c’est pourquoi vous verrez des adeptes (vodounsi). A travers ces photos, je pense que nous voyons une partie de ce qui se fait au Bénin.

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez ?
Les difficultés sont nombreuses, la plus grande c’est l’inacceptation, le manque d’accompagnement de certains, surtout l’inaccessibilité de certains lieux du pays, c’est-à-dire j’ai du mal parfois à révéler correctement le Bénin même si la date est faite auprès des autorités pour travailler, on a souvent le refus, et le pire pour la même chose on donne l’autorisation à certaines personnes venues d’ailleurs. Ça fait mal d’être malmené comme ça dans son propre pays.

Quel est l’objectif que vous visez ?
Mon objectif a toujours été de faire de très belles rencontres, valoriser le Benin à travers mes œuvres

Votre mot de la fin
Je remercie toutes les personnes qui sont là et m’encouragent depuis le début. Je remercie également tout le comité d’organisation de cette exposition, le directeur du centre culturel où se tient l’exposition sans oublier mes confrères avec qui j’ai exposé : Saturnin ADEBO et Elhad Abderemane Boinafoumou "Comorien"
Propos recueillis par : Marina HOUNNOU(Coll.)





Dans la même rubrique