Commémoration des religions endogènes dans le Zou : Cherphis Esseko distingué par les hauts dignitaires de Djidja

La rédaction 12 janvier 2022

L’élu communal de Djidja, Cherphis Finafa Esseko, Chef d’arrondissement de Zounkon a reçu tous les honneurs dus à son rang le 10 janvier dernier lors de la commémoration de la fête des religions endogènes. Il a été distingué par la Confrérie des Adeptes et Dignitaires de Thron du Bénin (CODATH) et le CASC-Vodoun. En effet, le président de la commission des affaires culturelles et sportives du conseil communal de Djidja a marqué d’une touche particulière la fête du Vodoun dans le département du Zou.
A Djidja, la célébration des religions endogènes n’a donc pas été que le théâtre de danses enflammées, chants et autres démonstrations des différentes divinités. C’est aussi la distinction de Cherphis Finafa Esseko. Il a été élevé au rang spirituel de Daah.

Après une série de manifestations de différentes divinités telles que Sakpata, Lissa, Thron, etc, l’heureux du jour a exprimé sa joie et sa détermination à révéler la culture béninoise qui, selon lui, est un pilier du développement de notre pays. “Je voudrais vous dire ici, toute la joie que je ressens d’appartenir à une génération qui ne s’est pas détachée du vodoun qui au-delà d’être nos origines, représente le plus solide pilier du développement du Bénin”, a-t-il déclaré. Il a ensuite rappelé “l’attachement du conseil communal de Djidja, à la sauvegarde et la valorisation du patrimoine culturel et cultuel que nous ont légué nos ancêtres”.
Richard AKOTCHAYE





Dans la même rubrique