Tofâ 2019 : Woli Ofou, le signe d'une année prospère

La rédaction 3 décembre 2018

Woli Ofou. C’est le signe qui gouvernera l’année 2019 selon la consultation annuelle dite "Tofâ". Placée sous le thème, ‘’Ensemble apportons notre pierre à la construction de notre Nation le Bénin’’, cette édition s’est déroulée en présence des prêtres du Fâ appelés Boconon, des adeptes et des acteurs cultuels ce samedi 1er décembre 2018 au Ciné le Bénin. En attendant le rapport officiel de l’association Bénin Tofâ présidée par le prêtre David Koffi Aza, on peut retenir qu’aucun malheur ne frappera le Bénin. L’année 2019 sera bénéfique. Comme chaque année et ceci depuis 12 ans, le Fâ a révélé comme signe principal Woli ofou et ensuite les signes Lètê Troukpin et Losso Troukpin. Les différentes consultations du Fa augurent une bonne et paisible année. Le Fa estime que les dirigeants actuels se dépensent énormément pour le Bénin. Il a aussi révélé que les béninois paressent et veulent plutôt que d’autres viennent faire le travail à leur place. « Ce qui ne sera pas possible », à en croire le Fâ. Et pour conjurer ces mauvais sorts qui planent sur le Bénin, le Fâ recommande de faire des sacrifices propitiatoires pour protéger les enfants et les commerçants. Dans la même logique, il faudra protéger les dirigeants du Bénin afin que le progrès tant voulu se concrétise. Dans le cadre du signe "Lètê Troukpin", il y aura beaucoup de fausses couches. Il faut donc éviter les avortements et éviter de manger beaucoup de papaye. Pour sa part, Losso Troukpin a indiqué que nous doutons, mais que nous y arriverons. Mieux, estime le Fâ, « nous ne récolterons que ce que nous avons semé. C’est même l’essence de la loi des causes et des effets ». Par ailleurs, le Fâ recommande d’éviter le rouge et que les béninois accordent un intérêt à tout ce qui relève de nos valeurs endogènes.
Marina HOUNNOU (Coll.)





Dans la même rubrique