Tous au Fitheb : Des pompiers de feu ou de femme ? Des comédiens s’interrogent

La rédaction 24 juin 2019

La grande salle du Fitheb a abrité le mercredi dernier son troisième spectacle intitulé ‘’Pour éteindre le feu’’, un prétexte humoristique pour tenter d’expliquer le retard des sapeurs-pompiers sur les lieux d’incident.

Du fou rire. Sept comédiens humoristes forment un groupe de sapeurs-pompiers spectaculaires. Tous faisaient partie de la compagnie de théâtre ‘’Dossa’’. Leur objectif était d’éteindre les feux dans les agglomérations. Malheureusement, ils ont brillé par leur incapacité. Ils ont plutôt préféré, éteindre un autre feu, ‘’la femme’’. La compagnie à trouvé la formule juste de tourner en dérision les attitudes peu recommandables que les soldats du feu adoptent lorsqu’ils sont appelés à exercer leur profession. Du plus gradé au subalterne, la méconnaissance de la mission à eux assignée surplombe le professionnalisme. En tout cas, c’était le cas chez ces pompiers comédiens. Ils répétaient tous en chœur à chaque fois que le téléphone de la direction du groupement sonne « Avant d’aller éteindre un feu, je vous ai dit de vous arranger pour savoir la direction du feu par rapport au vent ou la direction du vent par rapport au feu ! ». Au supérieur hiérarchique de rappeler à chaque fois leur devoir, celui de sauver des vies humaines et des biens en cas d’incendie. Ce n’était qu’un spectacle, la réalité est peut-être autre.
Carine GNIMASSOU(Stag)





Dans la même rubrique