Côte d’Ivoire : le président de l’Assemblée Nationale, Amadou Soumahoro est décédé

8 mai 2022

Le président de l’Assemblée nationale ivoirienne n’est plus. En poste depuis mars 2019, Amadou Soumahoro a été emporté par une maladie le samedi 7 mai 2022.

Le président de l’Assemblée nationale ivoirienne Amadou Soumahoro a tiré sa révérence. Selon un communiqué du chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, le désormais ex-patron du perchoir est décédé, ce jour, à l’âge de 68 ans. « J’ai la profonde douleur de vous annoncer le décès, ce samedi 7 mai 2022, du président de l’Assemblée nationale, mon jeune frère, Amadou Soumahoro », a annoncé le dirigeant.

Avec cette disparition, le chef de l’Etat ivoirien perd un cacique du régime, puisque l’homme est membre fondateur du Rassemblement des Républicains (RDR), le parti historique d’Alassane Ouattara, qui rend « hommage à un grand homme d’Etat, dont l’engagement et le parcours politique ont marqué notre pays. La Côte d’Ivoire perd un valeureux fils, un homme de conviction et de devoir. Je perds un fidèle compagnon, un ami loyal et dévoué ».

Amadou Soumahoro était présenté comme ayant toujours été un fidèle du Président Alassane Ouattara. Il est président de l’Assemblée depuis mars 2019. De 2011 à 2017, il est Conseiller spécial du président de la République en charge des affaires politiques. Avant d’accéder au perchoir, il est promu ministre auprès du chef de l’Etat. Il est décédé après un long séjour médical.

Diplômé de l’Institut des Relations Economiques Internationales de Paris, en 1979, avec une spécialisation en commerce international, Amadou Soumahoro a plusieurs fois occupé des postes ministériels sous la Présidence de Laurent Gbagbo. Il a aussi été Maire de la ville de Séguéla, de 1996 à 2013. Son action dans l’implantation du RDR dans le Nord de la Côte d’Ivoire a souvent été citée en exemple par son mentor.
Source : afrik.com





Dans la même rubrique