CPI : Gbagbo et Blé Goudé acquittés, Bensouda déboutée

31 mars 2021

Le verdict final dans le procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé à la Cour Pénale Internationale (CPI), fortement attendu est finalement tombé, ce mercredi. Acquittement pur et simple pour les deux Ivoiriens, et camouflet pour la procureure, Fatou Bensouda.

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont désormais libres de leurs mouvements. Le tribunal de La Haye vient de prononcer leur acquittement. L’affaire est définitivement close. La décision a été rendue, toute à l’heure, par la Cour Pénale Internationale qui vient ainsi de confirmer son jugement rendu en 2019.

« A la majorité, la chambre d’appel rejette (…) l’appel du procureur et confirme la décision de la chambre de première instance », indique le communiqué final.
Les deux personnalités ivoiriennes étaient poursuivies pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre, dans le cadre des violences commises entre décembre 2010 et avril 2011. Ces accusations étaient consécutives à l’annonce des résultats de la Présidentielle en faveur de l’actuel chef de l’État, Alassane Ouattara.

La décision rendue par la CPI constitue un camouflet pour la procureure Fatou Bensouda dont le mandat s’achève le 15 juin prochain. On retiendra de ce procès que la procureure a été incapable de prouver la culpabilité de l’ancien Président ivoirien, Laurent Gbagbo, et son collaborateur, Charles Blé Goudé contre qui pesaient les chefs d’accusation de « meurtres, viols, persécutions et tentatives de meurtres et autres actes inhumains » dans le cadre de la crise post-électorale 2010-2011. L’acharnement de Fatou Bensouda contre les deux Ivoiriens a conduit plusieurs observateurs à remettre en cause son impartialité dans ce dossier, et à la soupçonner de faire le jeu des Occidentaux, soutiens d’Alassane Ouattara.

Le dénouement du procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé constitue le deuxième cuisant échec de Fatou Bensouda après l’acquittement du Congolais Jean-Pierre Bemba.
Pour Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, la voie semble désormais libre pour regagner la Côte d’Ivoire, un pays qu’ils ont quitté de force, depuis bientôt 10 ans.
Source : afrik.com





Dans la même rubrique