Liste des milliardaires africains : Aliko Dangote toujours homme le plus riche d’Afrique !

23 janvier 2021

Malgré une perte de 900 millions de dollars (486 milliards FCFA) plus tôt en janvier, l’homme d’affaires nigérian Aliko Dangote a maintenu sa place du plus riche d’Afrique pour la 10ème année consécutive, selon la liste des milliardaires africains de Forbes 2021.

L’homme d’affaires nigérian Aliko Dangote demeure le plus riche d’Afrique pour la 10ème année consécutive, selon la liste des milliardaires africains de Forbes 2021 publiée hier vendredi. En outre, le président du géant des télécommunications Globacom Mike Adenuga a été classé 5ème, tandis qu’Abdulsamad Rabiu de BUA Group se positionne à la 6ème place des plus riches d’Afrique.

Le Nigeria compte trois personnes sur la liste des plus riches d’Afrique, tandis que l’Afrique du Sud et l’Égypte comptaient chacun cinq milliardaires, suivis du Maroc avec deux. Forbes a révélé que les 18 milliardaires du continent valaient en moyenne 4,1 milliards de dollars (2 214 milliards FCFA), soit 12% de plus qu’il y a un an, en partie grâce à la flambée du marché boursier nigérian. « Pour la dixième année consécutive, Aliko Dangote du Nigeria est la personne la plus riche du continent, avec une valeur de 12,1 milliards de dollars (6 534 milliards FCFA), en hausse de 2 milliards de dollars (1 080 milliards FCFA), par rapport à la liste de l’année dernière, grâce à une hausse d’environ 30% du cours de l’action de Dangote Cement, de loin son atout le plus précieux », a indiqué Forbes, dans son rapport.

La liste a désigné la deuxième personne la plus riche d’Afrique sous le nom de Nassef Sawiris d’Égypte, dont le principal actif était une participation de près de 6% dans le fabricant de vêtements de sport Adidas. Au 3ème rang se trouvait Nicky Oppenheimer, d’Afrique du Sud, qui a hérité d’une participation dans la société diamantaire DeBeers et a dirigé la société jusqu’en 2012, date à laquelle il a vendu la participation de 40% de sa famille dans DeBeers au géant minier Anglo-Américain pour 5,1 milliards de dollars (2 754 milliards FCFA).

Dans son rapport Forbes a indiqué que le plus grand gagnant, cette année, était Abdulsamad Rabiu. « Remarquablement, les actions de sa BUA Cement Plc, qui a été cotée à la Bourse du Nigeria en janvier 2020, ont doublé de valeur au cours de l’année écoulée », dit-il. Cela a poussé la fortune de Rabiu à un extraordinaire 77%, à 5,5 milliards de dollars (2 970  milliards FCFA), ajoutant que Rabiu et son fils détiennent ensemble environ 97% de la société.

Forbes a ajouté que si certains se sont enrichis en milliards de dollars, deux de la liste 2020 des plus riches d’Afrique sont tombés sous la barre des 1 milliard de dollars (540  milliards FCFA). En fait, les deux seules femmes milliardaires d’Afrique avaient toutes deux disparu de la liste. Forbes a estimé que la fortune de Folorunsho Alakija du Nigeria, qui possède une société d’exploration pétrolière, est tombée en dessous de 1 milliard de dollars (540 milliards FCFA) en raison de la baisse des prix du pétrole. Ajoutant qu’Isabel dos Santos, qui depuis 2013 était la femme la plus riche d’Afrique, avait été renversée de son perchoir par une série de décisions de justice ayant gelé ses avoirs, en Angola et au Portugal.
Source : afrik.com





Dans la même rubrique