Marie Noëlle Kouassi, la nouvelle bombe ivoirienne qui bouscule Eudoxie Yao

27 janvier 2021

L’artiste guinéen « Grand P » aura désormais l’embarras du choix entre Eudoxie Yao, qui devient de plus en plus capricieuse avec lui et la nouvelle « go bobaraba », qui n’est autre que la divine Marie Noëlle Kouassi. Cette étudiante de 27 ans dispose également d’une forme généreuse et d’une beauté sublime. Elle est tout simplement la nouvelle star des réseaux sociaux.

Eudoxie Yao ne pourra plus se targuer d’avoir la meilleure rondeur en Côte d’Ivoire. La femme de « Grand P » a une rivale de taille XXXL, répondant au nom de Marie Noëlle Kouassi. Une étudiante de 27 ans, à la forme généreuse et d’une beauté sublime. Elle est la nouvelle star des réseaux sociaux. Les deux dames se ressemblent presque comme deux gouttes d’eau à quelques traits de part et d’autre.

Étudiante en philosophie à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké, Marie Noëlle Kouassi, n’a pas attendu la fin de ses études pour se mettre à chercher du travail. En effet, la nouvelle « go bobaraba » travaille déjà dans une entreprise de communication à Abidjan. Une communication qui devrait forcément passer sans aucun problème, au plaisir des yeux des clients. Espérons qu’Eudoxie Yao ne sera pas jalouse, surtout lorsque son chéri « Grand P », qui a un faible pour les rondeurs, commencera à apprécier la beauté de Marie Noëlle Kouassi.

Marie Noëlle Kouassi

En revanche, plusieurs internautes l’ont commenté sur les réseaux sociaux. Beaucoup d’entre eux pensent que la rondeur de Marie Noëlle Kouassi est d’origine chirurgicale. Mais, la jeune femme de 27 ans s’est expliquée : « Je suis moi-même, Marie Noëlle, la go naturelle qui ne force pas ». Le débat lancé, chaque internaute y va de son commentaire.

Eudoxie Yao

« Les baoulés sont à l’honneur dans l’affaire de forme en Côte d’Ivoire », a écrit Mariam Coulibaly. « Je sens que Grand P deviendra très bientôt Grand S, juste aller commencer une aventure avec Marie Noëlle Kouassi et laisser tomber Eudoxie Yao », a ironisé Rochellin Koissy Konan. « Donc maintenant, on fait challenge bazooka fesse… », se demande également un internaute.
Source : afrik.com





Dans la même rubrique