Projet Recap Tb Aoc en République du Bénin : Alliance Côte-d’Ivoire évalue les Ong Bénéficiaires

Isac A. YAÏ 7 décembre 2020

Renforcer les capacités des Organisations non gouvernementales (Ong) béninoises qui interviennent dans la lutte contre la tuberculose. Tel est le but du projet Recap Tb Aoc de l’Ong Alliance Côte d’Ivoire en faveur de trois Ong béninoises telles que Cobcus, Opesvat et Grapesab. Pour constater les impacts de ce projet sur les Ong bénéficiaires, une délégation de l’Alliance Côte d’Ivoire conduite par sa directrice exécutive était au Bénin pour l’évaluation des trois Ong. Après quelques jours de travail avec les bénéficiaires, un atelier de restitution a été organisé le vendredi dernier dans les locaux de Lazaret à Cotonou. Selon Docteur Offia-Coulibaly Madiarra, Directrice exécutive de l’Ong Alliance Côte d’Ivoire, des progrès ont été constatés au niveau des trois Ong bénéficiaires, mais des efforts restent à faire au niveau de la gestion financière et du suivi-évaluation. « Trois Ong partenaires au Bénin ont été évaluées sur leur engagement au niveau communautaire, la gouvernance, le suivi-évaluation, la gestion financière et la gestion des ressources humaines. Les forces et faiblesses des différents points évoqués leur ont été relevées afin de leur permettre de renforcer leurs capacités, d’accroître et d’améliorer leurs interventions sur le terrain dans le cadre de la lutte contre la tuberculose, mais aussi de participer à l’élan de la mobilisation des ressources en faveur de la lutte contre la tuberculose au Bénin », a expliqué la Directrice exécutive de l’Alliance Côte d’Ivoire.
Pour les bénéficiaires, ce projet a été d’une grande importance car, il a révolutionné la gestion de leurs Ong sur tous les plans. « Ce projet nous a renforcées davantage. Entre temps, nos Ong n’avaient pas des documents fondamentaux corrects. Tout était caduc. Les membres de l’Alliance Côte d’Ivoire nous ont accompagnées avec des consultants pour la relecture des documents et nous ont permis d’avoir d’autres documents fondamentaux tels que les différents manuels de procédures administratives et financières, les statuts et règlements intérieurs. Alliance Côte d’Ivoire nous a rénovées. Nous savons désormais ce que nous devons faire au niveau de nos activités », a fait savoir Golou Comlan Nestor, membre de Cobcus.

Pour Offia-Coulibaly Madiarra, ce projet permettra aux Ong bénéficiaires de poser les pas nécessaires pour avoir les capacités requises dans la mobilisation des ressources non seulement auprès du programme national de lutte contre la tuberculose, mais aussi sur le plan international afin de renforcer la lutte contre la tuberculose au niveau du Bénin. « La tuberculose est un problème social avant d’être un problème médical. Et un problème social ne peut pas être abordé sans tous les éléments de la société. C’est en cela qu’il est important de continuer à renforcer les capacités des Ong pour que nous puissions avoir le maximum qui adhère à la lutte contre cette maladie au Bénin », a ajouté le coordonnateur du programme national de lutte contre la tuberculose.
Pour les responsables de l’Alliance Côte d’Ivoire, le projet Recap Tb Aoc tire à sa fin, mais les Ong bénéficiaires ne seront pas abandonnées. Elles seront toujours accompagnées pour de l’efficacité dans leurs interventions. « L’accompagnement va se poursuivre à distance. Mais Cobcus pourra continuer à soutenir de façon pratique les Ong au niveau du Bénin. Le travail de Cobcus pourra être complété par nos interventions à distance », a conclu la Directrice exécutive de l’Alliance Côte d’Ivoire





Dans la même rubrique