Tchad : le Grand A de N’Djamena se révèle

11 octobre 2020

La liste des « Grands » en Afrique continue de s’allonger. Après Grand P de Guinée, Grand M du Mali, Grand T du Burkina Faso et Grand S du Niger, voilà Grand A du Tchad. Une tête bien faite, avec un diplôme en Licence fondamentale, option Mines et Carrières. Il est aussi un entrepreneur très chevronné.

Né le 8 novembre 1987 à N’Djamena au Tchad, Amadaï Mahamat Djibrine est une personne de petite taille, qui n’a pas forcement connu une vie facile. Orphelin de père dès le bas âge, celui qui se fait désormais surnommer Grand A a été encadré par sa mère. Une brave dame, qui a réussi à faire de lui ce qu’il est devenu aujourd’hui au sein de la société tchadienne.

Du haut de ses 1m20, son nanisme, il en a fait un atout et se dépasse. Après un Baccalauréat science expérimentale Série D dans un lycée de N’Djamena, en 2008, Grand A, certainement le plus intellectuel de tous les « Grands », quitte son pays natal pour aller continuer ses études au Cameroun, puis à l’université Mohammed Premier Oudja au Maroc où il en sort diplômé en Licence fondamentale, option Mines et Carrières.

Très actif dans le milieu associatif, Amadaï Mahamat Djibrine est un jeune entrepreneur avec plusieurs expériences acquises dans le Business Startup, l’entreprenariat, l’analyse d’enjeux et les actions du développement durable. Il a aussi lancé récemment la création et la gestion des micro-projets.

Pour son attachement à la vie associative, Amadaï Mahamat Djibrine est membre actif du réseau des jeunes pour le développement et le leadership au Tchad (RJDLT). Passionné de comédie, Grand A se voit aussi faire carrière dans le cinéma. Il souhaite promouvoir la paix et la cohésion sociale.
Source : afrik.com





Dans la même rubrique