Tchad : Mahamat ldriss Deby s’alarme sur le conflit entre Arabes choas et Mousgoums au Cameroun

9 décembre 2021

Face à l’afflux des victimes du conflit entre Arabes choas et Mousgoums, le président du Conseil militaire de transition du Tchad appelle la communauté internationale à agir promptement en faveur des réfugiés.

“Une urgence humanitaire est provoquée au Tchad par les conflits intercommunautaires qui sévissent au Cameroun et au Soudan. Deux pays voisins immédiats de notre pays. Ces récents conflits ont engendré la fuite du Cameroun de plus de trente mille personnes pour chercher refuge au Tchad. A ceux-là, s’ajoutent des milliers d’autres personnes forcées à fuir, ces derniers jours, les violences intercommunautaires au Darfour pour trouver un havre de paix à l’Est du Tchad », regrette le président Mahamat ldriss Deby Itno.

Il appelle la communauté internationale à « agir promptement, pour fournir en urgence, l’assistance nécessaire à ces nouveaux réfugiés qui ont fui le Cameroun et le Soudan pour se réfugier au Tchad ».

Le président du Conseil militaire de transition du Tchad assure avoir instruit son gouvernement à prendre toutes mesures appropriées. Tout comme ses compatriotes ont été invités à faire preuve de solidarité et d’hospitalité vis-à-vis des personnes forcées à quitter leur pays pour se sauver.

Plus de 30.000 camerounais sont allés se réfugier dans l’Est du Tchad. A la suite d’une escalade de violences intercommunautaires entre Arabes choas et Mousgoums. Environ 25 morts et de nombreux blessés graves ont été enregistrés.
Source : msn





Dans la même rubrique