Adhésion des femmes amazones de USL A UPR : Aguèmon Badirou parraine le premier ralliement à son nouveau parti

29 août 2022

L’Union Progressiste Le Renouveau a enregistré le samedi 27 août 2022 à Akpakpa à Cotonou, l’adhésion des femmes amazones de Union Sociale et Libérale. Placée sous le parrainage de l’honorable de Aguèmon Badirou, cette adhésion intervient une semaine après la création de la nouvelle grande formation politique.

Les femmes amazones USL mènent désormais le même combat politique aux côtés de l’Union Progressiste Le Renouveau. C’est tout le sens de l’adhésion concrétisée à la faveur d’une cérémonie organisée à cet effet sous le parrainage de Aguèmon Badirou, député à l’Assemblée nationale. Il est à signaler que ladite cérémonie d’adhésion a connu la présence de nombreuses personnalités politiques, des têtes couronnées et des sympathisants. C’était surtout l’occasion aux uns et aux autres, de reconnaîttre au parrain de l’événement ses mérites pour le combat politique. En effet, le député Aguèmon Badirou, membre actif de l’ex-Parti du Renouveau Démocratique s’est inscrit toujours dans la même dynamique après la création de la grande formation politique Union progressiste Le Renouveau issue de la fusion de l’Union progressiste (UP) et du Parti du renouveau démocratique (PRD). « Merci d’avoir cru à ma modeste personne. Merci d’avoir également cru à Union progressiste Le Renouveau et surtout à son président le Professeur Joseph Fifamè Djogbénou et merci d’avoir accepté d’appartenir désormais à votre nouveau parti Union progressiste Le Renouveau », a fait entendre l’honorable Aguèmon Badirou. Ayant qualifié de courageuse la décision des femmes amazones de USL d’appartenir désormais à Union progressiste Le Renouveau, le parrain s’est demandé : « Qui pouvait croire une semaine après la création de notre nouveau parti Union progressiste Le Renouveau à une décision aussi importante que volontaire des femmes amazones de USL ? ». Il n’a pas caché l’ambition du nouveau parti qui reste ouvert à tout le monde. Car, à l’en croire, ils tiennent à bâtir un grand parti, un parti d’ouverture, un parti de masse, un parti où naît la démocratie et la solidarité. Par ailleurs, il a salué ce bon choix fait par les femmes amazones de USL, marque de reconnaissance envers les nombreuses réalisations du président de la République et de son gouvernement. « C’est un ordre de mission qui a besoin de toutes les filles et tous les fils du pays. Le plus important, c’est de respecter les règles de la bonne gouvernance, les lois de la République et surtout la voie du sens aigü du patriotisme et du travail bien accompli », a-t-il indiqué. Le député Augustin Ahouanvoebla, représentant le président du parti Union progressiste Le Renouveau a abondé dans le même sens en justifiant cette adhésion. « Vous vous êtes jointes à nous pour deux raisons. Jouer votre partition pour soutenir les multiples actions du président Patrice Talon et pour agrandir les rangs de Union progressiste Le Renouveau une fois pour de bon », a-t-il fait remarquer en accueillant dans le parti les nouvelles adhérentes au nom de Joseph Fifamè Djogbénou, président de Union progressiste Le Renouveau. Aussi a-t-il rappelé les principes de la réforme du système partisan en vigueur au Bénin qu’il est impératif de respecter. La présidente des femmes amazones de USL, au nom des siennes a saisi le bien-fondé de la décision qu’elles ont prise en s’engageant dans le combat politique aux côtés de Union progressiste Le Renouveau. « Les femmes amazones de USL ne peuvent pas rester indifférentes à ce que le président Patrice Talon fait dans tous les domaines pour révéler le Bénin. Nous avons pris l’engagement en toute franchise de le soutenir à travers notre adhésion à l’Union progressiste Le Renouveau », a notifié Victoire Hounnou. A cette occasion, la présidente des femmes amazones de USL a salué l’honorable Aguèmon Badirou pour tous les efforts consentis pour la cause commune. Marcelle Da Silva, marraine de l’événement à l’instar de nombreux autres intervenants a également salué le travail abattu par le parrain. Elle n’a pas manqué non plus de féliciter Claudine Talon, première dame pour ses actions complémentaires à côté du président de la République.
Fidégnon HOUEDOHOUN





Dans la même rubrique