Bola Tinubu à la fête de l’indépendance du Bénin : Une première sous Talon qui édifie

26 juillet 2023

Longtemps habitué à la célébration des fêtes de l’indépendance sans un hôte de marque, le peuple béninois aura cette fois-ci droit à un tableau plus reluisant. De sources concordantes, il ressort que le président de la République fédérale du Nigéria, Bola Ahmed Tinubu sera présent à Cotonou pour la cérémonie officielle marquant le 63ème anniversaire de l’accession du Bénin à la souveraineté internationale. C’est une première depuis l’avènement de la rupture, surtout lorsqu’on connait la logique du locataire de la Marina sur ce sujet. Patrice Talon a toujours voulu d’une fête nationale dans la sobriété et surtout sans un hôte de marque. Cela implique assez de dépenses.
D’un autre angle de vue, l’élection de Bola Tinubu a marqué le début de relations cordiales entre le Bénin et le Nigeria après plusieurs années de tensions entre les deux pays. D’ailleurs, depuis son investiture, Tinubu a rencontré au moins 4 fois déjà son homologue béninois. Cela témoigne de la proximité et surtout de la complicité entre les deux chefs d’Etats. La preuve, sous la conduite de Bola Tinubu en tant que Président de la Cedeao, Patrice Talon, qui n’acceptait pas autrefois s’impliquer dans les affaires de la Cedeao, a commencé à exécuter des missions de médiation en Guinée Conakry, au Mali et au Burkina Faso. C’est donc à juste titre que le Président nigérian accepte volontiers de répondre favorablement à l’invitation de son homologue béninois.
Cette coopération bilatérale a pris des proportions qui méritent qu’on s’y attarde. En dehors des 4 rencontres entre les deux chefs d’Etat, il y a eu d’autres rencontres officielles comme privées, notamment la visite de l’homme d’affaires Aliko Dangoté et d’une forte délégation de la douane nigériane au Bénin. Il s’agit d’une lune de miel dont les bases méritent d’être entretenues afin qu’elle soit durable. Avec la présence du président Tinubu aux festivités du 1er août, le réchauffement des relations entre les deux Etats est vraiment en marche. Vivement qu’elles aillent très loin !



Dans la même rubrique