Budget sectoriel des ministères 2022 : Homéky et Houssou nourrissent de nobles ambitions pour le sport et l’énergie

Karim O. ANONRIN 30 novembre 2021

La Commission budgétaire de l’Assemblée nationale, a reçu deux membres du gouvernement ce lundi 29 novembre 2021. Ceci, dans le cadre de l’étude du projet la loi de finances, exercice 2022. Les membres du gouvernement reçus ont pour noms Oswald Homéky en charge du département des sports et qui a défendu un projet de budget de 32 milliards Fcfa environ et Dona Jean-Claude Houssou, qui a défendu un projet de budget de 82 milliards Fcfa environ pour son département ministériel.
(Lire ci-dessous les déclarations des deux Ministres)

Oswald Homéky, ministre des sports

« Conformément à la tradition, j’ai eu le grand plaisir et l’honneur de présenter devant la représentation nationale, le projet de budget 2022 du ministère des sports qui s’élève à 32 milliards 977 millions 800 mille Fcfa et qui est orienté vers la belle expérience des classes sportives, vers l’intensification de la professionnalisation des différentes disciplines sportives, mais aussi vers le programme d’infrastructures qui est encore plus ambitieux notamment la construction des stades. Je voudrais annoncer que nous allons construire à Parakou un stade international. Nous allons entièrement réhabiliter le stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Nous allons construire un stade René Pleven tout neuf en lieu et place de ce qui est là. Nous allons construire à côté du Stade Général Mathieu Kérékou qui a été réhabilité, un terrain de compétition annexe. Nous avons évidemment entrepris le projet de construction d’un boulodrome de 2500 places dans le cadre de la coupe du monde de pétanque que notre pays va accueillir. Nous allons continuer d’avancer sur le projet de construction d’une académie francophone de tennis qui va commencer en 2022 et le projet d’académie des jeunes filles qui est un projet à financement conjoint entre le Bénin, la FIFA et la Fédération béninoise de football. Pour ce qui est des autres disciplines, nous allons poursuivre les subventions avec un accent sur la promotion du sport féminin et du sport des plus jeunes. C’est donc une année 2022 avec beaucoup de projets et beaucoup d’ambitions et surtout la volonté de placer notre pays encore plus loin et plus fort en ce qui concerne les performances sportives…

-Les réactions des députés selon le Ministre
…La plupart des députés ont souhaité que nous poursuivions les choses sur cette lancée. Ils nous ont plutôt encouragés. Je voudrais d’ailleurs saisir l’occasion pour les en remercier et remercier le peuple béninois dont ils sont les représentants en prenant l’engagement que nous allons continuer à travailler pour que notre pays se révèle à travers le sport comme nous l’avions dit à l’occasion de la présentation du Programme d’actions du gouvernement (PAG1) en 2016. Nous rentrons dans un nouveau quinquennat. Le budget 2022 est le tout premier du quinquennat 2021-2026 et nous allons tout faire avec le soutien des uns et des autres pour qu’une fois encore, les Béninois soient fiers de leurs pays au plan sportif. Enfin, je voudrais dire que nous souhaitons que cette année 2022 soit l’année du sport pour tous (…) Le sport est l’un des moyens de prévention, les plus sûrs, pour toutes les maladies. Ceux qui pratiquent les sports de compétition vont continuer à le faire et ceux qui ne les pratiquent pas pourront pratiquer du sport pour leur bien-être… »

Dona Jean-Claude Houssou, ministre de l’énergie

« …Déjà, je peux vous dire que la dynamique dans le secteur de l’énergie depuis un peu plus de cinq ans est maintenue par le gouvernement ; je dirai même amplifiée compte tenu du rôle important du socle de développement socio-économique que joue l’énergie. C’est pour cela qu’en 2021, d’un budget d’un peu plus de 59 milliards Fcfa, nous avons aujourd’hui prévu pour 2022, un budget d’un peu plus de 82 milliards Fcfa. Alors, vous voyez une croissance de près de 40% qui marque cette détermination du gouvernement à assainir complètement le secteur, à rendre fiable le système électrique pour qu’il puisse répondre aux enjeux d’aujourd’hui et de demain à travers un exemple particulier puisque 42% de ce budget vont être consacrés à la production et au réseau transport et distribution pour alimenter les zones économiques spéciales avec une meilleure disponibilité ; c’est-à-dire se préparer à une réelle industrialisation du pays (…) Je vais vous citer quelques projets majeurs. Déjà à la production avec une construction de deux centrales thermiques d’un équivalent de 240 mégawatts ; c’est-à-dire près du double de la puissance de la Centrale thermique de Maria Gléta 1. A côté de cela, nous avons les centrales solaires pour marquer encore la volonté du gouvernement à mettre en place un mixte énergétique responsable à travers la prise en compte des énergies renouvelables avec notamment la construction de la centrale solaire d’Iloulofin à côte de Pobè d’une capacité de 25 mégawatts. Une bonne nouvelle ne venant pas seule, c’est que cette centrale solaire a bénéficié grâce au soutien de l’Agence Française de développement (AFD) et de l’Union Européenne, d’une augmentation dans un deuxième temps de sa capacité de 25 mégawatts à 50 mégawatts. Nous avons aussi l’équivalence de 50 mégawatts de centrales solaires (deux fois 15 mégawatts et deux fois 10 mégawatts) qui seront construites à Bohicon, à Parakou, Djougou et à Natitingou (…) Plus de 500 localités vont être électrifiées pour s’ajouter à ce qui a été fait…

-Réactions des députés selon le Ministre
…J’ai eu le plaisir de voir la satisfaction d’un certain nombre de députés. Je dirai même que c’était quasiment unanime, la reconnaissance des efforts que fait le gouvernement depuis maintenant plus de cinq ans pour le secteur de l’énergie à travers une vision claire. Mais comme dirait quelqu’un, tant qu’il y a à faire, rien n’est encore fait (…) Ce qui est rassurant, c’est ce que l’ensemble du programme qui recouvre ces investissements de plus de 82 milliards Fcfa montre que la plupart des préoccupations des députés sont prises en compte… »
Propos recueillis par Karim Oscar ANONRIN





Dans la même rubrique