Communales à Parakou/Bénin : Des irrégularités notées

La rédaction 17 mai 2020

La plupart des postes de vote ont ouvert à 7 heures dans la ville de Parakou après la pluie matinale. Mais à l’école primaire publique de Titirou, dans le premier arrondissement de la commune, les premiers électeurs ont voté à 12 heures, soit environ 5 heures d’horloge de retard avant de commencer par exprimer leurs suffrages. Et pour cause, l’indisponibilité à temps des matériels électoraux.
La raison principale ce retard est la non disponibilité des kits électoraux. Ancre, stylos, cachets et autres matériels sensibles n’ont pas été au rendez-vous. « Depuis 6 heures, nous attendions les kits électoraux, mais ce n’est qu’à 12 heures qu’ils nous sont parvenus », confient des membres de postes de vote. La fermeture de ce centre n’interviendra donc qu’après 21 heures en raison du retard accusé dans le démarrage pour ce scrutin qui dure 9 heures d’horloge.
A ce dysfonctionnement, s’ajoute la non mise à disposition des masques aux électeurs. Ainsi, des citoyens en âge de voter expriment leur devoir civique sans aucune mesure de protection contre le coronavirus. Les agents avouent n’avoir aucun cache-nez pour les électeurs.
Pour précision, le CEG titirou compte 11 postes de vote dans lesquels sont attendus 5215 votants.
Loukoumane WOROU TCHEHOU





Dans la même rubrique