Construction du futur siège du Parlement béninois : Louis G. Vlavonou et 4 membres du bureau visitent le chantier

Karim O. ANONRIN 12 août 2021

Le président de l’Assemblée nationale, Louis Gbèhounou Vlavonou, était ce mercredi 11 août 2021 sur le chantier de construction du futur siège de l’institution à Porto-Novo. Pour la circonstance, il était accompagné d’autres membres de l’institution à savoir le 1er Vice-Président, Robert Gbian, le 2ème Vice-Président, Dakpè Sossou, le 1er Questeur, Boniface Yehouètomè et le 2ème Questeur, André Okounlola Biaou. Il était question pour le président Louis Gbèhounou Vlavonou et sa suite, d’aller s’enquérir du niveau des travaux sur ledit chantier. Entre temps, avant d’aller sur le site, le président Louis Gbèhounou Vlavonou a tenu une séance de travail avec les différents acteurs impliqués dans le projet. Au cours des échanges et suite aux informations reçues, il n’a pas caché son impatience de voir effectivement démarrer les travaux de construction du futur siège du Parlement Bénin, estimé à 27 milliards Fcfa pour une durée contractuelle de 30 mois« …Je constate que les travaux ont démarré lentement mais sûrement parce que les études ont été reprises avec le principe du contradictoire entre les différents acteurs intervenant sur le chantier. Si cette ambiance qui règne en ce moment sur le chantier peut être maintenue, il y a des raisons que le projet soit conduit à bon port à la satisfaction de tout le monde », a-t-il déclaré. Il s’est réjoui du travail que fait le Bureau de contrôle déjà à la base. Selon lui, le défi à relever est de taille car il s’agira de faire en sorte que ceux qui ont assisté au lancement des travaux par les premiers coups de pioche soient là pour assister aux premières séances dans le nouvel hémicycle. « Qu’il ne soit pas dit qu’ils ont vu le démarrage des travaux et c’est une autre législature qui viendra inaugurer le bâtiment. Nous qui sommes de la 8ème législature, nous voulons qu’à la première session ordinaire de l’Assemblée Nationale qui va s’ouvrir au cours de la quinzaine du mois d’avril 2023, le nouvel hémicycle soit prêt... », a précisé le président Louis Gbèhounou Vlavonou. Il n’a pas manqué d’inviter l’entreprise à veiller à la qualité de l’ouvrage qui sera érigé.

Quoi retenir de l’évolution du projet ?
La séance de travail tenu entre le bureau de l’Assemblée nationale avec à sa tête le président Louis Gbèhounou Vlavonou et les acteurs en charge de l’exécution du projet de construction du futur siège du Parlement béninois, aura permis d’avoir une idée claire de l’évolution des travaux. Selon le Directeur de la Société immobilière et d’aménagement urbain (SiMAU) qui est en même temps le Maitre d’ouvrage délégué, il y a des raisons d’être rassuré que le chantier évolue bien. « ..Le chantier est à 65% du taux de mobilisation des équipements et des moyens techniques nécessaires pour conduire les travaux. Les grues devant servir à soulever des charges importantes sont déjà au port de Cotonou et seront bientôt acheminées sur le chantier… », a t-il dit. Aussi, a t-il expliqué que ce sont les études d’exécution qui ont pris un peu de temps que prévu, toute chose nécessaire pour éviter toute éventuelle obstacle. Quant à l’architecte concepteur du projet, Francis Kéré, il s’est aussi voulu rassurant devant la délégation parlementaire. Selon lui, le Projet étant divisé en plusieurs phases, il a rassuré que d’ici fin septembre 2021, sera fini le coulage de la fondation du bâtiment principal ; le 31 décembre 2021 est la date fixée pour l’achèvement de la dalle du rez-de-chaussée et de l’esplanade dudit bâtiment. En 2022, on assistera à une accélération des travaux avec un planning très rigoureux qui conduira de janvier à avril à l’achèvement de la dalle des niveaux R+1, R+2, R+3 et R+4.





Dans la même rubrique