Election présidentielle du 11 avril 2021 : Savè se démarque de la zone rouge

15 avril 2021

La Commission Electorale Nationale Autonome (Cena) a rendu publics, le 13 avril 2021, les résultats provisoires de l’élection présidentielle du 11 avril 2021. Malgré les échauffourées et le climat de peur dont la commune de Savè a été l’objet quelques jours avant la date du scrutin, les populations des huit (08) arrondissements de ladite commune sont sorties voter dimanche dernier. Un fait singulier qui n’a pas échappé à la Cena qui sort ainsi Savè de la zone rouge en validant le scrutin présidentiel dans cette commune. La cité aux trois mamelles tout en se démarquant des communes de Bantè et de Tchaourou soigne, ce faisant, son image récemment entachée.

La commune de Savè a pris part, dans son ensemble, à l’élection présidentielle du 11 avril 2021, et les quelques escarmouches survenues dans deux arrondissements urbains, n’ont pas entaché la régularité du scrutin. Les résultats provisoires publiés par la Commission électorale nationale autonome valide les expressions de vote d’une commune qui s’efforce de tourner les pages sombres de son histoire récente. L’analyse des résultats de la Cena fait apparaitre non seulement que les suffrages des électeurs ont été pris en compte dans l’ensemble des huit arrondissements à savoir Bessé, Kaboua, Offè, Okpara, Sakin, Adido, Boni et Plateau que compte la commune de Savè mais surtout que le duo Talon-Talata vient largement en tête avec 11 959 voix contre 1084 pour le duo Soumanou-Hounkpè des FCBE, arrivé deuxième et 406 voix pour le duo Kohoué-Agossa. « Ces résultats auraient pu être encore meilleurs si le taux de participation n’avait pas été faible en raison du climat de terreur instauré par les fauteurs de troubles », confie un cadre proche de la mouvance présidentielle et originaire de Savè. L’analyse sociologique à Savè met en scène une multitude de communautés qui partagent le même territoire que les Shabè, peuples autochtones. C’est cette diversité socioculturelle qui a porté les suffrages bienveillants exprimés en faveur du duo Talon-Talata. Mais, à cet état de choses, il conviendrait d’ajouter le travail des acteurs politiques de la mouvance présidentielle notamment la tournée et le contact permanent du coordonnateur communal de campagne du Bloc Républicain à Savè, Paulin Akponna avec les communautés fons, daasha, otamari, peulhs etc.
En somme, à travers ce scrutin, la commune de Savè envoie un signal fort pour la paix et la cohésion sociale. Citée parmi les terroirs de grandes turbulences en lien avec l’origine ethnique de l’ancien président de la république Boni Yayi, elle se démarque par les résultats du scrutin du 11 avril 2021 des communes de Bantè et de Tchaourou, en sortant de la zone rouge.





Dans la même rubrique